fbpx
Buzz
Partager sur

Sarah Fraisou victime d’un vol sur les Champs-Élysées: les images dévoilées ! (VIDEO)

Partager
Partager sur Facebook

Hier soir, Sarah Fraisou se faisait voler sa casquette sur les Champs Elysées. Les images de la scène viennent d'être dévoilées.

Il y a quelques jours, Sarah Fraisou venait de dévoiler son premier clip pour le single « Mater ». Mais cette fois-ci, c’est pour une nouvelle moins joyeuse que la jeune femme a pris la parole. Alors qu’elle fêtait la victoire de la Tunisie sur les champs avec des amis, elle s’est faite dérober sa casquette. D’ailleurs, on a également tenter de lui prendre sa montre.

Après avoir poussé un coup de gueule violent sur les réseaux sociaux, des images de la scène où Sarah Fraisou a été victime de vol viennent de circuler. Parmi les commentaires, on peut lire des messages d’internautes tels que: « et les gars dans la voiture qui l’accompagne y servent a quoi ? même pas y bouge un petit doigt ». Ou encore « les gens sont tellement bête » et « Aucun respect 🤦‍♀️ ». Mais aussi « Et encore elle a été calme je serais descendu de la vago ». Ou également « Et quand elle a fait la misère au gens dans la télé sa vous dérange pas on appelle sa le Karma chehhhh ».

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Clash TV Show 🔥🇩🇿🇩🇿🇩🇿 (@clash.tvshow) le

Sarah Fraisou adresse un message à son voleur

Après l’incident, Sarah Fraisou a rapidement pris la parole et a poussé un coup de gueule. Ainsi, la candidate des Anges 11 a lâché sur Snapchat:

« Je suis sur les Champs, je m’amuse avec tout le monde, le Coran déjà on m’a pris ma casquette. Bande de f*ls de p**e. Vos mères les reines des p**es. (…) Sur le Coran, Snap avec, y a écrit ‘Sarah Fraisou’. (…) T’as vu ma montre, f*ls de p**te que tu es, elle est encore à mon poignet (…) Vous savez ce qui m’énerve le plus ? (…) Il n’y a pas un rebeu sur terre qui vous a représenté, en fait qui parle comme vous, il n’y a pas un c*nnard sur terre qui a fait ça comme moi je l’ai fait. (…) Espèce de clochard que tu es, viens, je te paie une casquette« .

Vous l’aurez compris, Sarah Fraisou n’est pas contente du tout !