Buzz
Partager sur

Proxénétisme: une candidate de télé-réalité très populaire mise en examen !

Proxénétisme: une candidate de télé-réalité très populaire mise en examen !
Partage
Partager sur Facebook

Il semblerait qu’une candidate de télé-réalité, très connue du public, a été mise en examen à cause d’une affaire de proxénétisme !

Le journaliste people, et notamment connu pour être très proche du monde de la télé-réalité, Jeremstar avait fait des révélations sur ces candidats il y a quelques mois. En effet, dans son livre « Jeremstar : ma biographie officielle » il avait balancé une grosse bombe en dévoilant les réseaux de prostituions très présents dans le milieu. Et Nice Matin a révélé qu’une star de la télé-réalité avait récemment été mise en examen pour une affaire de proxénétisme !

Une célèbre candidate de télé-réalité mise en examen pour proxénétisme

Nice Matin a dévoilé qu’une candidate de télé-réalité a été mise en examen pour avoir « organisé des voyages, mettant en relation des jeunes femmes et des footballeurs ». De plus, M6 a déclaré que la PJ de Nice avait entendu un joueur de l’OGC Nice pour avoir plus de détail sur cette affaire scandaleuse. Pour le moment, les autorités n’ont pas dévoilé le nom de cette candidate.

Dans son livre, Jeremstar avait aussi fait plusieurs révélations sur le proxénétisme dans le monde de la télé-réalité. Il avait expliqué : « Vous pensez que les candidates de téléréalité sont des prostituées ? C’est vrai. Je compte sur les doigts d’un moignon les filles qui n’ont jamais tapiné. Vous pensez que ce sont des droguées ? C’est également vrai. La plupart d’entre elles sont des sacs à vin, doublées de skieuses de haut niveau. (…) OUI, les vermines, la téléréalité est un catalogue de prostituées ».

« Un billet de cinquante euros dépasse de la poche de son minishort »

Jeremstar avait aussi parlé de plusieurs soirées qui se déroulaient chez un homme surnommé Gaston. Dans ces night-party, il avait notamment confié que des footballeurs, des animateurs mais aussi des vieux messieurs, rencontraient régulièrement des filles de télé-réalité. « La fille m’explique qu’elle part la semaine suivante tourner Les Anges. A un moment, un mec lui fait un signe. Sans que je comprenne bien pourquoi. »

Avant d’ajouter aussi : « Dix minutes après, le type sort en remontant sa braguette. « Je l’ai bien niquée, qu’il crie aux invités, cette trainée ! » (…) Un billet de cinquante euros dépasse de la poche de son minishort, qu’elle enfonce de ses ongles colorés ».