fbpx
Buzz
Partager sur

Les Princes de l’amour 5: Marvin parle de sa rupture avec Maeva, « je ne sais pas si c’est définitif » !

Les Princes de l’amour 5: Marvin parle de sa rupture avec Maeva, « je ne sais pas si c’est définitif » !

Dans une interview accordée à Purebreak, Marvin des Princes de l’amour 5 a parlé de sa rupture avec Maeva, ne sachant pas si elle était définitive

Les Princes de l’amour 5 ont démarré il y a quelques jours. Vous avez pu découvrir les prétendantes des garçons, et les prétendants des filles. Parmi les princes, Marvin. Mais le jeune homme a-t-il définitivement tourné la page Maeva ? Et est-il prêt à se relancer dans une nouvelle relation grâce au programme ? Il a répondu à Purebreak.

Les Princes de l’amour 5 : Marvin a du mal à être en couple

Marvin l’a avoué : il a du mal à être en couple. En effet, le candidat des Princes de l’amour 5 a indiqué que le fait d’avoir fait de la téléréalité n’arrangeait rien : « C’est très difficile de tenir un couple dans la vie de tous les jours et c’est encore plus dur quand on est des personnes médiatiques. Je suis quelqu’un qui ne sait pas trop géré ces histoires de couple donc je pars facilement en cacahuète »

Dans la suite de l’entretien, il a avoué que sa relation avec Maeva n’était peut-être pas définitive : « je ne sais pas si c’est définitif, je ne suis pas devin. À chaque fois qu’on s’est quitté c’était définitif et au final… » Avant de donner son avis sur sa participation de La Villa des Cœurs Brisés 3 : « sans commentaire. C’est une production que je ne peux pas me voir. J’en ai strictement rien à foutre de leur programme les culs brisés. je sais très bien que ce n’est pas une tepu. Après des noms sortent comme le mien. Si je devais à chaque fois que mon nom sort je me tirerais une balle. »

Les Princes de l’amour 5 : Marvin et son avis sur la chirurgie

Après sa séparation avec Marvin, Maeva a eu recours à de la chirurgie esthétique. Le candidat des Princes de l’amour 5 a donné son avis là-dessus :

« Je n’ai jamais été pour ces trucs de chirurgie esthétique. C’est une femme très, très belle, elle n’a pas besoin de ça. Après, si une femme a des complexes, parfois c’est invivable, on n’est pas dans la peau des gens (…) Du moment que ce n’est pas trop cramé, que ça ne fait pas bimbo superficielle, ça passe (…) Pour l’instant, je ne m’inquiète pas pour elle. »