fbpx
Buzz
Partager sur

Les Princes de l’amour 5: Marvin avoue, « Mélanie est celle qui se rapproche le plus de mes critères » !

Les Princes de l’amour 5: Marvin avoue, « Mélanie est celle qui se rapproche le plus de mes critères » !

Marvin a récemment accordé une interview à Purebreak. Le candidat des Princes de l’amour 5 a indiqué que Mélanie était celle qui lui plaisait le plus

Marvin et Mélanie se sont connues durant leur première téléréalité commune : Secret Story. Pourtant, les deux n’avaient aucune attirance l’un pour l’autre. Mais désormais dans Les Princes de l’amour 5, Marvin a reconnu que la jolie mannequin, était celle qui se rapprochait le plus de ses critères. Reste à savoir si cela est réciproque.

Les Princes de l’amour 5 : Marvin, attiré par Mélanie ?

Marvin n’a pas non plus dit qu’il s’était rapproché de Mélanie au cours des Princes de l’amour 5. Le jeune homme a simplement reconnu que parmi les trois princesses, la mannequin était celle qui se rapprochait le plus de ses critères. Mais avant cela, il a expliqué pourquoi il a participé à la téléréalité de W9 : « J’ai beaucoup hésité comme j’ai hésité avant de faire Secret. De toutes les télé-réalités qu’on me proposait à ce moment-là, c’était celle qui avait un rapport avec ma vie, ma vraie vie. »

Avant d’ajouter : « C’est elle qui se rapproche le plus de mes critères. J’aime bien les peaux mates. Maintenant, ça reste ma soeur. Mais s’il n’y avait pas eu de relation fraternelle, c’est la princesse qui se rapproche le plus de mes critères. »

Les Princes de l’amour 5 : Marvin et Maeva

Avant d’atterrir dans Les Princes de l’amour 5, Marvin était en couple avec Maeva durant de longs mois. Mais à cause de nombreuses disputes, les deux se sont séparés. S’agit-il d’une séparation définitive ? Le beau gosse a donné la réponse :

« C’est très difficile de tenir un couple dans la vie de tous les jours. Et c’est encore plus dur quand on est des personnes médiatiques. Je suis quelqu’un qui ne sait pas trop géré ces histoires de couple donc je pars facilement en cacahuète. Je ne sais pas si c’est définitif, je ne suis pas devin. À chaque fois qu’on s’est quitté c’était définitif et au final… »