fbpx
Buzz
Partager sur

Pekin Express: Stéphane Rotenberg balance les nouvelles règles de cette saison !

Pekin Express: Stéphane Rotenberg balance les nouvelles règles de cette saison !

Pekin Express revient dans plusieurs semaines. Pour l’occasion, Stéphane Rotenberg, l’animateur a indiqué les nouvelles règles de la saison

Qui dit nouvelle saison de Pekin Express, dit nouvelles règles. En effet, après plusieurs années d’absence, le programme d’aventure d’M6 a décidé de faire peau neuve. Stéphane Rotenberg, animateur de l’émission, a indiqué dans une interview pour Melty, quelles étaient les nouveautés de cette saison.

Pekin Express : les nouveautés

Beaucoup de nouveautés sont à prévoir pour cette nouvelle saison de Pekin Express. En effet, Stéphane Rotenberg, animateur du programme, a indiqué ce qui attendait les téléspectateurs pour cette saison. Une des nouveautés ? Le fait de finir deuxième au duel final, peut entraîner une élimination :

« La plupart des candidats sont rompus aux règles du programme, et c’est quand on les déstabilise que ça marche vraiment. La nouvelle règle du duel final par exemple, ça change tout, puisque vous pouvez être éliminé si vous êtes deuxième. Ça électrifie la fin de la course, et c’est ça qui est intéressant. Le panneau véhicule interdit aussi, on ne savait pas si ça allait marcher ou pas, et on ne savait surtout pas que les candidats allaient être aussi mauvais dans certaines situations ! »

Pekin Express : comment Stéphane Rotenberg imagine cette saison ?

Stéphane Rotenberg sait que cette édition sera totalement différente que celle des années précédentes. Il faut s’adapter à son époque et Pekin Express n’échappe pas à la règle. Toutefois, que les fans se rassurent, les fondamentaux n’ont pas été modifiés :

« C’est compliqué, parce que quand on interroge les gens, ils nous demandent de ne toucher à rien. Mais c’est impossible, entre Pékin Express version 2006 et version 2014, il y avait déjà beaucoup d’évolution : On modifie un peu les règles, le montage n’est pas le même, la technologie non plus. Globalement, on savait qu’on allait garder les fondamentaux : Des binômes de candidats, pas de peoples, un euro par jour, un voyage… Les règles de base en fait. Ensuite, il fallait qu’artistiquement parlant, on change quelques petits détails, d’où ces nouvelles règles, qui ne paraissent rien comme ça. »