fbpx
Buzz
Partager sur

Pekin Express: Oussama lynche Mehdi, « un mytho sans valeurs »!

Pekin Express: Oussama lynche Mehdi, « un mytho sans valeurs »!
Partager
Partager sur Facebook

En répondant à plusieurs questions de ses fans sur Instagram, Oussama, ancien candidat de Pékin Express a indiqué qu’il n’était plus ami avec Mehdi et l’a clashé

Il semble loin le temps où Mehdi et Oussama étaient des frères inséparables dans Pékin Express. En effet, les deux, malgré leur différence d’âge, étaient amis depuis de nombreuses années. Leur relation semblait encore plus fraternelle durant leur aventure dans le programme d’M6. Mais tout cela n’existe plus. En effet, Oussama a récemment répondu aux questions de ses fans. C’est en répondant à ces questions qu’il a révélé qu’il ne voulait plus entendre parler de Mehdi.

Pekin Express: Oussama clashe Mehdi

Mais que s’est-il passé? Oussama et Mehdi semblaient être les meilleurs amis du monde à tel point que certains pensaient qu’ils étaient frères. Mais depuis quelques temps, Oussama ne veut plus entendre parler de son binôme. Il n’a d’ailleurs pas hésité à clasher son partenaire de Pékin Express en répondant aux questions de ses fans: « Si je refais Pékin Express, je fais ça avec une personne qui a des principes, des valeurs, qui est sincère, pas (un) mytho… Et qui ne joue pas à un jeu avec la personne qu’il considère comme un frère ».

Avant d’ajouter: « Quand une personne a des valeurs, ne t’inquiète pas, ça ne risque pas de changer. Par contre, des personnes qui font croire qu’elles ont des valeurs alors que non, c’est de ces personnes-là qu’il faut avoir peur. »

Pekin Express: une aventure difficile

Déjà, après l’aventure de Pékin Express, la relation s’était légèrement dégradée. Mehdi avait d’ailleurs reconnu qu’il avait été dur avec Oussama:

 « Des moments difficiles, il y en a eu dès le premier jour, bien sûr. J’étais un peu trop directif au début et je m’en suis voulu d’ailleurs. Mais j’ai changé ma façon d’être assez rapidement, parce que dans la vie de tous les jours je ne suis pas comme ça. Malgré notre différence d’âge, il fallait qu’il y ait du respect entre nous deux. C’est vrai que j’ai un côté paternel, moi ma priorité, c’était la sécurité. S’il y avait eu le moindre danger, je préférais arrêter plutôt que de mettre en danger Oussama. Je ne voulais pas qu’il se blesse bêtement. »