fbpx
Buzz
Partager sur

Nouvelle Star: JoeyStarr explique, « l’émission me fait du bien ! »

Nouvelle Star: JoeyStarr explique, « l’émission me fait du bien ! »

Interrogé par Le Parisien, JoeyStarr a expliqué que La Nouvelle Star lui faisait du bien

Il est le petit nouveau de La Nouvelle Star et quel nouveau ! En effet, cette année, l’émission musicale a parié sur un « gros » du milieu en la personne de JoeyStarr. L’ancien rappeur de NTM est connu pour ne pas avoir sa langue dans sa poche et balancé sans filtres ce qu’il pense. Nous avons pu le voir à l’œuvre dans la première émission de La Nouvelle Star et le moins que l’on puisse dire, c’est que JoeyStarr a convaincu et séduit les téléspectateurs. Interrogé par Le Parisien, la chanteur et acteur a livré son ressenti sur l’émission.

Nouvelle Star : JoeyStarr heureux

JoeyStarr cache une grande sensibilité derrière sa grosse carapace. C’est peut-être pour cette raison que le rappeur est apprécié par une grande partie du public et par les candidats. Interrogé par Le Parisien, en compagnie d’André Manoukian, il a expliqué que l’émission Nouvelle Star lui « faisait du bien » :

« J’ai pris beaucoup de plaisir. Je ne mets pas beaucoup de mots, je travaille à la sensation. Mais j’aime écouter mes collègues jurés qui eux connaissent les terminologies. Ils ont une vraie formation de musicien, pas de saltimbanque comme moi. « Nouvelle Star », ça me fait du bien. J’aime l’ambiance. Je pense que j’ai eu affaire à trois personnes qui sont bien dans leur slip, et il n’y a pas eu d’histoire de quelqu’un qui a besoin de marcher sur la tête de l’autre. On est quatre êtres humains et voilà. »

Nouvelle Star : JoeyStarr pas méchant

JoeyStarr semblait agacé de l’image de méchant qu’on lui donne. Il a confié au Parisien que dans La Nouvelle Star, il est resté lui même mais n’était en rien méchant. Il balançait juste, ce que les candidats devaient entendre pour avancer :

« Ce terme de méchant est hors propos. Les candidats sont des compétiteurs, nous un jury. Ce qui se passe, c’est un peu comme la vie, et elle n’est pas tendre, les gars ! Certains nous reprochent de faire pleurer les gens. On leur fait comprendre qu’ils ne sont pas prêts, c’est tout. L’émotion, il faut qu’ils la mettent pendant qu’ils chantent, pas après coup. »