fbpx
Buzz
Partager sur

Ninja Warrior 3: Christophe Beaugrand évoque les différences avec les autres saisons !

Ninja Warrior 3: Christophe Beaugrand évoque les différences avec les autres saisons !
Partager sur Facebook

Ninja Warrior 3 est la troisième saison du programme. Christophe Beaugrand, animateur de l’émission, a relaté les différences avec les précédentes versions

Ninja Warrior 3 ne cesse de rassembler téléspectateurs et fans. En effet, le parcours du combattant intéresse beaucoup de monde. Mais comment la production fait-elle pour apporter des choses nouvelles chaque année ? Christophe Beaugrand, animateur du programme a donné la réponse au micro de Melty.

Ninja Warrior 3 : les différences avec les années précédentes

Les changements sont simples, mais font toute la différence. En effet, Christophe Beaugrand a indiqué que dans Ninja Warrior 3, les obstacles avaient été modifiés. Mais ce n’est pas tout, le célèbre mur, lui aussi, a fait peau neuve comme il l’a confié :

« Je pense que vous allez retrouver les fondamentaux de Ninja Warrior : De la performance, des surprises, des rebondissements, pas mal de gamelles aussi… On a augmenté la difficulté des épreuves. On a varié les obstacles pour avoir chaque émission de sélection très différente les unes des autres. Le mur est différent aussi… Mais la nouveauté surtout, c’est Iris ! On a tous été bluffé par sa performance, surtout dans de telles conditions. Ninja Warrior c’est 5 ou 6 heures de tournage, fin mars/début avril il faisait 10 degrés… On est très fiers de l’avoir dans l’équipe ! »

Ninja Warrior 3 : Christophe Beaugrand parle d’Iris Mittenaere

Autre grande nouveauté comme l’a confié Christophe Beaugrand : Iris Mittenaere. Comment l’ancienne Miss a abordé son nouveau rôle dans Ninja Warrior 3. Ses collègues l’ont-ils coachée ? L’un d’eux a donné la réponse :

« On a beaucoup répété tous les trois ou tous les deux. Moi, je la connaissais déjà avant, je l’ai interviewé plusieurs fois pour 50 min Inside. >Je pense que ça a créé du lien et ça l’a mise en confiance ! J’ai trouvé Iris très sérieuse. Elle relisait plusieurs fois les fiches des candidats, et parfois elle en savait plus que nous avec Denis ! Elle a bien compris que c’est un métier à part entière et elle est arrivée avec le bon état d’esprit. »