Buzz
Partager sur

La Villa des cœurs brisés 3: Nadège clashe Jesseka et c’est violent

Partager
Partager sur Facebook

Entre Jesseka et Nadège, cela n'a jamais été l'amour fou ! Et pour cause, elles ont toutes les deux jetées leur dévolu sur Gabano...

Après s’être déchirés, Nadège Lacroix et Gabano se sont enfin rabibochés. Mais dans les derniers épisodes de la Villa des coeurs brisés 3, le jeune homme n’avait d’yeux que pour la belle Jesseka. Face aux images diffusées et les critiques reçues sur son comportement, la blonde a décidé de sortir de son silence sur Snapchat.

Nadège trop méchant avec Jesseka ?

Alors que les garçons étaient partis en soirée tentation, les filles sont restées à la villa. Déclaré comme taupe de la soirée, Antonin n’a pas été porteur de bonnes nouvelles. En effet, il a montré des images où Gabano était très proche d’une prétendante au point de la laisser porter son verre sur ses fesses sous ses yeux. Des images qui ont révolté Jesseka qui a décidé de faire immédiatement sa valise. Forcément, lorsque Nadège apprend cela, elle jubile. De là, les deux jeunes femmes se sont violemment disputées.

Nadège clashe Jesseka sur Snapchat

Face aux critiques reçues à la suite de la diffusion de cet épisode, Nadège a décidé de prendre la parole et a alors déclaré:

« J’avoue j’ai fait ma grosse gamine mais en même temps la nana me rentre dedans. La nana, ça fait un mois que je pleure tous les jours, elle me traite de comédienne, que j’en fais trop que ceci que cela. Elle me dit quoi ? Qu’elle a embrassé Gabano devant mes yeux juste pour me foutre la rage. A un moment donné, il faut vraiment être Soeur Emmanuelle ou l’Abbé Pierre pour être gentil avec une fille pareille.Je lui crache à la gueule, j’ai pris parti de kiffer son départ. D’être à ma place. Il lui ait arrivé la même chose que moi à la soirée tentation ce qu’elle m’a fait. Je ne trouve pas que je suis méchante dans mes réactions ».

Huit mois après la fin du tournage, il semblerait que les tensions ne se soient toujours pas apaisées entre elles…Outch !