fbpx
Buzz
Partager sur

Moundir et les apprentis aventuriers: Valentin, gravement malade quand il était enfant !

Moundir et les apprentis aventuriers: Valentin, gravement malade quand il était enfant !
Partager
Partager sur Facebook

Interrogé par Sam Zirah, Valentin de Moundir et les apprentis aventuriers a expliqué qu’il avait été atteint d’une leucémie lorsqu’il était enfant

Les téléspectateurs de Moundir et les apprentis aventuriers voient un Valentin beau gosse, musclé et adepte de la survie. Mais le jeune homme n’a toujours pas eu une forme olympique comme il le laisse paraître dans l’émission. En effet, il a expliqué dans une interview accordée à Sam Zirah qu’il avait eu une leucémie lorsqu’il était enfant…

Moundir et les apprentis aventuriers : Valentin gravement malade

Aujourd’hui tout va mieux pour le candidat de Moundir et les apprentis aventuriers. Mais cette expérience lui a permis de forger son caractère et son mental :

« J’ai été gravement malade quand j’avais 6 ans, j’ai eu une leucémie. (…) J’ai guéri et maintenant je vais bien. Cet événement a forgé mon caractère, mon mental. Tout ce que je fais, c’est dans l’optique d’être le meilleur. J’ai toujours besoin de changements dans ma vie. J’adore la compétition et le côté challenge. Cette émission correspondait à ce que je recherchais. (…) Je n’ai pas fait ça pour être connu »

Moundir et les apprentis aventuriers : Valentin parle de Manon et Aurélie Dotremont

Dans une précédente interview, Valentin était revenu sur les Manon Marsault et Aurélie Dotremont. Si au début de Moundir et les apprentis aventuriers le beau gosse était « en guerre » avec elles, il a expliqué qu’il avait appris à les connaître :

« C’était très compliqué avec elle parce que ce n’était pas une vraie aventurière. Le truc c’est qu’au début, j’avais pas mal d’à priori sur Aurélie ou Manon. Mais petit à petit, j’ai appris à les connaître et je me suis dit ce que j’avais pensé auparavant était faux. Je pense qu’elles sont vraiment comme ça, mais en tout cas elles sont beaucoup plus intelligentes que ce qu’elles peuvent montrer. Elles ont un petit côté superficiel, mais ce sont des personnes sincères, qui ont des valeurs et qui sont loin d’être bêtes. »