fbpx
Buzz
Partager sur

Moundir et les apprentis aventuriers: Greg et Elodie balancent, « on n’était pas là pour se mettre en couple ! »

Moundir et les apprentis aventuriers: Greg et Elodie balancent, « on n’était pas là pour se mettre en couple ! »
Partager
Partager sur Facebook

Interrogés par Purebreak, Elodie et Greg ont avoué ne pas avoir participé à Moundir et les apprentis aventuriers pour se mettre en couple

Rapidement en couple dans Moundir et les apprentis aventuriers, Greg et Elodie ont finalement préféré rester amis. Ils se sont expliqués sur ce choix au micro de Purebreak.

Moundir et les apprentis aventuriers : Greg et Elodie, pas faits pour être en couple

Greg est un grand dragueur. Et nous sentons bien que, comme son ami Julien, il n’est pas du genre à être fidèle. C’est pourquoi, quand il s’est mis en couple avec Elodie, tout le monde savait que cette histoire n’allait pas durer. Les anciens « tourtereaux » de Moundir et les apprentis aventuriers se sont confiés sur cette relation :

« Il m’a trouvée moche en mode survie (rires). On était bien mieux amis. On n’est pas venu dans l’aventure pour se mettre en couple, c’était la compétition avant tout. Alors allier survie et couple, ce n’était pas évident. » Greg a ensuite déclaré : « Je n’ai pas participé à cette aventure pour faire les Feux de l’Amour. Mon objectif était de gagner et d’aller le plus loin possible. »

Moundir et les apprentis aventuriers : les difficultés du tournage

Se mettre en couple ? Ou rester amis ? Cette question a posé beaucoup de soucis à Greg et Elodie dans Moundir et les apprentis aventuriers. Mais la Team Bleue s’est rendue compte qu’il y avait des choses beaucoup plus compliquées à gérer sur le tournage. Ils ont détaillé les difficultés auxquelles ils ont dû faire face :

« La semaine qui vient de passer à l’écran a été pour moi la plus difficile. Je ressentais le manque de nourriture, le manque de vitamines. La fatigue a beaucoup joué aussi. Greg et moi on n’a jamais eu de matelas, alors pendant des semaines on a dormi par terre. L’accumulation du stress, de la fatigue, du manque de nourriture ça été très dur. La chaleur a été difficile à supporter. J’ai d’ailleurs pris d’énormes coups de soleil. J’étais ouverte à vif et on a été obligé de me mettre des bandages pour protéger. » Greg, lui, a souffert de la chaleur : « Moi pour bien dormir, il faut qu’il n’y ait pas de bruit et que la pièce soit plongée dans le noir. Les premiers jours j’ai beaucoup souffert à cause de la chaleur en Thaïlande. J’avais de nombreux coups de soleil et c’est à ce moment-là que j’ai compris que la crème solaire était vitale. »