fbpx
Buzz
Partager sur

Moundir et les apprentis aventuriers: découvrez la première chose qu’a fait Rémi Notta en rentrant en France !

Moundir et les apprentis aventuriers: découvrez la première chose qu’a fait Rémi Notta en rentrant en France !

Rémi Notta a expliqué ce qu’il avait fait en premier en rentrant de Moundir et les apprentis aventuriers

Difficile pour des candidats de téléréalité, habitués au maquillage, aux beaux vêtements, et à être toujours beaux, de s’habituer à la survie en ayant une hygiène qui laisse à désirer. C’est pourtant ce qu’ont décidé de tenter Julien, Manon Marsault, Rémi Notta et les autres dans Moundir et les apprentis aventuriers. Mais rassurez-vous, en rentrant en France, ces derniers ont vite repris leurs habitudes.

Moundir et les apprentis aventuriers : Rémi Notta est tout de suite allé chez le coiffeur

Vous pensiez peut-être que la première chose qu’allait faire Rémi Notta, en rentrant de Moundir et les apprentis aventuriers, serait de se faire cuire un steack avec des frites ? Et bien non ! Le coach sportif s’est tout de suite rendu… chez le coiffeur comme il l’a confié à Téléstar :

« Dès que j’ai quitté l’aventure, je suis immédiatement allé faire un petit soin à mes cheveux. Ils ont pris cher lors de l’aventure. Je ne ressemblais à rien. J’avais la peau du visage brûlée aussi ». Avant d’avouer qu’il était bien payer pour participer à des émissions : « Je ne vais pas vous mentir, je fais de la téléréalité pour le fun et la monnaie. Je suis bien payé pour aller m’amuser ».

Moundir et les apprentis aventuriers : ce qui a été le plus dur pour Rémi Notta

Même si Rémi Notta a eu du mal à accepter l’état de ses cheveux dans Moundir et les apprentis aventuriers. Il a tout de même reconnu, au micro de TV Mag, que la chose la plus difficile avait été le manque de nourriture : « La bouffe! Je rêvais de manger un kebab sur la plage. (Rires.) Je suis rentré en France, je n’avais perdu qu’un seul kilo. Mais c’est parce que j’ai dévalisé l’épicerie. (Ironique) Quant à la poule que j’ai essayé d’attraper, c’était impossible, c’est une vraie Ferrari. »

Mais Rémi Notta garde un bon souvenir de cette aventure et surtout une belle rencontre en la personne de Moundir. Le Marseillais a déclaré : « Je ne le connaissais pas personnellement, je savais qu’il avait un très fort caractère. J’ai découvert quelqu’un de très gentil qui a su me booster. Il était ma source principale de motivation, c’est à lui que j’avais envie de prouver que j’étais un véritable aventurier. Il était là pour nous encourager, nous féliciter ou nous remonter les bretelles quand on se laissait aller. »