fbpx
Buzz
Partager sur

Moundir et les apprentis aventuriers 3: Benjamin avoue, « j’avais la haine envers Sébastien » !

Moundir et les apprentis aventuriers 3: Benjamin avoue, « j’avais la haine envers Sébastien » !

Moundir et les apprentis aventuriers 3: Benjamin avoue, « j’avais la haine envers Sébastien » !

Entre Sébastien et Benjamin, ce n’était pas le grand amour dans Moundir et les apprentis aventuriers 3. En effet, le second a flirté avec Hillary, la girlfriend du premier, quelques semaines avant de partir en tournage. Les deux avaient donc des comptes à régler. Et voilà pourquoi, le Marseillais n’avait pas très envie de retrouver le boyfriend d’Hillary sur le tournage.

Moundir et les apprentis aventuriers 3 : Benjamin vs Sébastien

Au bout de seulement quelques heures, Sébastien et Benjamin ont eu une violente altercation pour régler leurs comptes. Le second candidat de Moundir et les apprentis aventuriers 3 est revenu sur sa relation avec le boyfriend d’Hillary :

« On était exactement dans le même état d’esprit. J’avais la haine et à la différence de lui, je savais qu’il allait être là. J’avais envisagé à ce qu’on aille au conflit. Il avait beaucoup de choses à me dire et moi aussi donc c’était bien que cela se passe dès le début du tournage. »

Moundir et les apprentis aventuriers 3 : la tricherie de Benjamin

Si vous avez suivi les premiers épisodes de Moundir et les apprentis aventuriers 3, vous n’êtes pas sans savoir que Camille et Benjamin ont « triché » sur la première épreuve. Le Marseillais est revenu sur ce moment au micro de Toutelatele :

« J’ai vrillé parce que je manquais de patience. J’ai été réveillé à 6 heures du matin, puis on m’a bandé les yeux à 6h30. J’ai fait un long trajet à travers la Thaïlande dans une voiture, avant d’être mis dans une camionnette. On m’a ensuite tatoué l’énigme dans le dos et j’ai été accroché à un arbre pendant une heure. Au moment où on me retire le bandeau, je vois le cadenas et les lettres. L’équipe de production m’a mal serré le lien donc je pouvais de suite me libérer. Sans Camille, j’aurai pu me délivrer sans problème. »