fbpx
Buzz
Partager sur

Moundir et les apprentis aventuriers 2: Kevin balance, « il faut être fou pour recommencer cette aventure » !

Moundir et les apprentis aventuriers 2: Kevin balance, « il faut être fou pour recommencer cette aventure » !

Interrogés par Toutelatele, Kevin et Carla ont indiqué qu’après avoir fait Moundir et les apprentis aventuriers 2, il fallait être « fou » pour recommencer l’aventure

Carla et Kevin, les éternels ex, se sont retrouvés dans Moundir et les apprentis aventuriers 2. Si au départ, ils étaient déçus de faire équipe ensemble, les Marseillais ont su faire un excellent binôme. En revanche, ils ne seraient pas prêts à refaire une aventure aussi difficile.

Moundir et les apprentis aventuriers 2 : Carla et Kevin ne veulent pas refaire une édition

La seule chose qui manque à Carla et Kevin depuis la fin de Moundir et les apprentis aventuriers 2 ? Le côté compétition. La petite blonde a en effet confié : « Je ne sais pas, le côté compétition me manque. Mais par contre, les conditions de vie, et de me priver, non. » Kevin quant à lui, n’est pas prêt de retenter sa chance : « Il faudrait être fou pour recommencer cette aventure. »

Le binôme s’est ensuite complimenté mutuellement. Kevin a d’abord indiqué au sujet de Carla : « Dans la difficulté, sur certaines épreuves ou je pensais qu’elles seraient bidon et au final pas du tout. Heureusement qu’elle était là, sans elle je ne serais pas allé loin. » Avant que celle-ci n’ajoute : « Il m’a impressionné. Parfois, je le voyais et il allait à une vitesse… Au bout d’un moment, l’envie de gagner est tellement plus forte, qu’on se donne à fond. Pour réussir, il faut gagner à tout prix, et pour ça il faut qu’on soit unis ! »

Moundir et les apprentis aventuriers 2 : les conditions de vie de Carla et Kevin

Dans la suite de l’entretien, les deux ex ont donné des informations sur leurs conditions de vie dans Moundir et les apprentis aventuriers 2. Grâce à cette expérience, Carla n’a presque plus peur des insectes : « On dormait dans une cabane par binôme, à même le sol. Il y avait des bestioles, des scorpions, des serpents. Mais après tout ce qu’on a subi, je ne crains plus les bêtes, moi qui, avant, avais peur d’une fourmi. Niveau hygiène, on se lavait à l’eau de mer la plupart du temps, c’était horrible ! Mais c’est surtout la faim qui nous a le plus marqués, j’avais des hallucinations tellement c’était compliqué au bout d’un moment. »

Kevin, quant à lui, garde quasiment que des mauvais souvenirs : « Il y avait des bestioles partout, on en avait plein nos vêtements. Bien qu’on ne soit venu avec rien, trois tee-shirts, trois caleçons. C’est un sacré régime, j’ai perdu 9 kilos, et Carla 6 kilos. »