fbpx
Buzz
Partager sur

Le Meilleur Pâtissier: Chris Marques révèle pourquoi il a participé !

Le Meilleur Pâtissier: Chris Marques révèle pourquoi il a participé !

Chris Marques s’est essayé à la pâtisserie. En effet, le juré de Danse avec les stars a participé au Meilleur Pâtissier et a expliqué pourquoi à Melty

Sur M6, la nouvelle saison du Meilleur Pâtissier a démarré. Pour l’occasion, plusieurs anciens candidats de Danse avec les stars participent au programme. Ainsi qu’un juré du programme. En effet, Chris Marques a accepté le défi et a souhaité montrer ses talents de pâtissier. Mais qu’est-ce qui l’a vraiment motivé à participer à l’émission ? Il a donné la réponse dans un entretien accordé à Melty.

Le Meilleur Pâtissier : pourquoi Chris Marques a participé ?

Nous n’avions pas encore vu Chris Marques en plein défi. Dans un milieu qu’il ne connaît pas vraiment. En effet, dans Danse avec les stars, il est dans un domaine qu’il maîtrise à la perfection. En revanche, dans Le Meilleur Pâtissier, c’est en terre inconnue qu’il a débarqué. Mais alors, qu’est-ce qui l’a motivé à se lancer ce défi ? Il a donné la réponse dans une interview pour Melty :

« J’ai trouvé l’idée ultra intéressante, parce qu’en fait, c’est vrai que dans mon domaine, je suis toujours dans le contrôle, je sais exactement ce que je fais. La pâtisserie, c’est un univers que je ne connais vraiment pas du tout, et j’ai trouvé que c’était intéressant de tenter le tout pour le tout en participant à cette émission. C’est vraiment l’aventure quoi ! »

Le Meilleur Pâtissier : Chris Marques avait-il des bases ?

Toutefois, Chris Marques s’est-il vraiment lancé dans l’inconnu ? Peut-être que le juré de Danse avec les stars avait déjà pâtisser par le passé et qu’il possède quelques notions ? Le candidat du Meilleur Pâtissier a donné la réponse :

« En fait c’est un peu fou, parce que j’ai dit oui à l’aventure, et une semaine avant je me suis dit qu’il fallait peut-être que j’apprenne deux ou trois bases. Du coup, j’ai bossé avec un chef pâtissier à Londres pendant quelques jours, quatre heures par jour. C’était ridicule, parce qu’il fallait vraiment que j’apprenne tout : peser les ingrédients, à quoi servaient les ustensiles… Vraiment les trucs de base ! »