fbpx
Buzz
Partager sur

Mask Singer: Kev Adams ne reconnaît pas Marie-José Pérec…

Mask Singer: Kev Adams ne reconnaît pas Marie-José Pérec...
Partager sur Facebook

Mask Singer, le programme de TF1 au concept inédit et innovant, Mask Singer, a été le théâtre d'une scène entre malaise et incompréhension.

Pour sa première diffusion, Mask Singer a été un franc succès. Ce concept inédit a emballé les spectateurs. Pour Kev Adams, juré de l’émission n’a pas été de tout repos. A plusieurs reprises, il a attiré l’attention sans le faire exprès. MCE vous dit tout !

Mask Singer est un programme de divertissement d’un nouveau genre qui est arrivé sur TF1. Une émission au concept innovant qui a intrigué les spectateurs pour sa première. Le concept semble pourtant simple. Une célébrité française se pare d’un déguisement total puis s’essaye à la chanson. Les jurés doivent alors tenter de deviner qui se cache derrière le masque.

Mais pour Kev Adams, Mask Singer s’est transformé en un long moment des gênes et de malaises. C’est lorsqu’un candidat grimé en chat rouge est arrivé que son calvaire a commencé. Persuadé qu’Iris Mittenaere se cachait derrière ce déguisement les blagues ont fusées.Je pense que c’est Iris Mittenaere, elle a voulu envoyer un message fort à Kev, elle a cherché un moyen de le faire, elle s’est dit ‘je vais l’afficher devant la France entière’. Je t’applaudis et je te dis tu as raison ma chérie” a notamment commenté Jarry. Mais ce n’est pas tout !

Quand Kev Adams ne reconnaît pas l’un des candidats de Mask Singer !

Mais c’est lorsque la candidate de Mask Singer s’est découverte que Kev Adams s’est à nouveau fait remarquer. « J’avoue, j’ai pas reconnu tout de suite. » a-t-il reconnu. Une petite erreur que Marie-José Perec a pris avec bienveillance. Elle s’est même dite heureuse de la bonne ambiance régnant dans les coulisses.

Elle raconte. « Quand j’ai été découverte, on a fait une petite interview avec les enquêteurs. On passe pas mal de temps avec eux derrière, c’était assez sympa d’ailleurs. J’ai adoré les juges, je trouve qu’il y avait beaucoup de bienveillance. »

Une petite anecdote qui n’entache en rien le talent et la carrière de Marie-José Perec.