fbpx
Buzz
Partager sur

Les Marseillais vs le reste du monde: Milla répond à la polémique du prof et la fan !

Les Marseillais vs le reste du monde: Milla répond à la polémique du prof et la fan !

Suite à une déclaration polémique, Milla des Marseillais vs le reste du monde a dû se justifier et n’a pas hésité à pousser un coup de gueule

Milla a une émission pour la chaîne Non Stop Reality intitulée SOS Milla. La jeune femme conseille des fans et répond à leurs questions. Seul problème, dernièrement, une jeune fille l’a appelée pour lui indiquer qu’elle avait couché avec son prof de sport. La candidate des Marseillais vs le reste du monde l’a félicitée et lui a même conseillé de le rendre jaloux. Des propos qui n’ont pas plu aux internautes.

Les Marseillais vs le reste du monde : Milla s’explique

Si les fans ont fait part de leur mécontentement, c’est parce qu’ils pensaient que Milla poussait une très jeune femme à coucher avec son prof. En réalité, celle-ci n’est pas si jeune que cela comme l’a précisé la candidate des Marseillais vs le reste du monde : « Faut arrêter de croire qu’il n’y a que des personnes de 12 ans qui nous écrivent. En aucun cas, je me permettrai de féliciter une jeune fille qui a couché avec son prof et qui a 12 ans. Je pense qu’il faut arrêter de voir le mal partout. »

Avant de défendre son émission : « SOS Milla c’est une émission qui me tient à coeur. C’est très très difficile de donner des conseils à quelqu’un. Je ne prétends pas être la personne la mieux placée. Je n’ai pas du tout la science infuse ou les meilleurs conseils. En tout cas, ce qui est sûr et certain, c’est que j’essaie de faire au mieux le travail qu’on m’a confié. »

Les Marseillais vs le reste du monde : Milla pousse un coup de gueule

Dans la suite de son intervention, Milla a ensuite souhaité pousser un coup de gueule. La candidate des Marseillais vs le reste du monde a balancé :

« Que ça plaise ou non, j’ai reçu 1000 mails en 48h. […] Donc je me dis que si j’étais si mauvaise que ça, il n’y aurait pas 1000 personnes qui auraient envie de me parler de leurs problèmes. », avant de conclure par « Maintenant je peux comprendre que ça a pu être mal interprété. Encore une fois, j’apprends. J’apprends à essayer de faire la part des choses entre la femme que je suis et la conseillère que je dois être. »