fbpx
Buzz
Partager sur

Les Marseillais vs le reste du monde: Martika assure, « c’était horrible pour moi d’être sans Julien » !

Les Marseillais vs le reste du monde: Martika assure, « c’était horrible pour moi d’être sans Julien » !

Interrogée par Purebreak, Martika a indiqué qu’elle avait mal vécu le fait de démarrer Les Marseillais vs le reste du monde sans Julien

Martika a pris du plaisir à participer aux Marseillais vs le reste du monde. En revanche, elle a avoué que cela avait été difficile pour elle de démarrer l’aventure sans sa moitié. En effet, cela fait maintenant plusieurs années qu’ils sont ensemble, et qu’ils n’ont pas l’habitude de se quitter. Débarquer dans une aventure sans lui s’est donc avéré très difficile pour elle.

Les Marseillais vs le reste du monde : un début difficile pour Martika

Vous avez bien failli ne jamais voir Martika dans Les Marseillais vs le reste du monde. En effet, dans une interview pour Purebreak, elle a avoué avoir beaucoup réfléchi avant de se décider à partir en tournage. Toutefois, elle a accepté en se disant que si les autres couples pouvaient le faire, elle le pouvait aussi :

« C’est vrai que c’était dur de partir sans Julien. J’ai réfléchis beaucoup de fois avant de participer aux Marseillais, j’ai même failli ne pas y aller. Finalement, je me suis dit que si les autres pouvaient le faire alors moi aussi. Je suis partie sereine, de foute façon je ne comptais pas faire des infidélité à Julien. Lui aussi était serein même s’il y a toujours 1% de doutes. »

Les Marseillais vs le reste du monde : Martika avait peur de ne pas avoir de nouvelles

Ce qui a également manqué à Martika, dans le fait que Julien soit absent au début, c’est le côté stratégique. En effet, la candidate des Marseillais vs le reste du monde a indiqué que c’était lui le cerveau du couple : « À la base, je ne suis pas du tout stratégique, c’est Julien le cerveau. Après, ce n’était pas forcément une meilleure stratégie car même si j’étais bien intégrée dans notre famille, Julien a dû rapidement faire ses preuves en arrivant. »

Avant de confier que ce qui lui faisait le plus peur, était le fait de ne pas avoir de nouvelles de lui : « Avant de partir en tournage, j’étais terriblement triste car on est tout le temps ensemble. J’appréhendais surtout le fait de ne pas avoir de ses nouvelles, de ne pas savoir ce qu’il fait. C’était horrible pour moi. Je l’ai d’ailleurs très mal vécu au début même si ça ne s’est pas vu au montage ».