fbpx
Buzz
Partager sur

Les Marseillais vs le reste du monde: accusée d’être accro à la chirurgie esthétique, Jelena balance sur une candidate !

Les Marseillais vs le reste du monde: accusée d’être accro à la chirurgie esthétique, Jelena balance sur une candidate !

Sur Snapchat, la candidate des Marseillais vs le reste du monde Jelena, a été accusée d’être accro à la chirurgie. Pour se défendre, elle a balancé sur une candidate

Jelena n’apprécie pas de se faire critiquer. Notamment au niveau de sa chirurgie esthétique. Alors quand la candidate des Marseillais vs le reste du monde reçoit trop d’insultes à ce sujet, elle n’hésite pas à balancer au sujet d’une autre candidate qui serait passée sur le billard. Mais qui n’a pas fait parler d’elle.

Les Marseillais vs le reste du monde : Jelena balance

Jelena avait certainement des comptes à régler avec quelqu’un pour balancer cette information. En effet, la candidate des Marseillais vs le reste du monde, lassée de recevoir des critiques, a récemment balancé : « Je sais que beaucoup parlent que je fais trop de chirurgie. Et que mes enfants seront quand même moches, mais mon petit doigt m’a dit… Qu’une personne avait l’intention d’aller aussi en Tunisie pour se faire opérer ».

Avant d’ajouter : « Faites pas les miches qui assument leur corps quand la semaine où j’étais pour mon nez t’étais censée y aller pour tes boobs et ton cul ».

Les Marseillais vs le reste du monde : Jelena se défend

Ce n’est pas la première fois que Jelena est la cible des critiques au sujet de la chirurgie esthétique. La candidate des Marseillais vs le reste du monde, avait déjà dû se défendre après s’être fait tacler sur son physique :

« Aujourd’hui on a la possibilité grâce à la chirurgie de se sentir mieux dans sa peau. Certains seront pour et d’autres pas… J’arrive à garder un juste milieu sans en abuser (…) Vous savez pas comment on se sent mal quand on est complexé par des choses sur soi. Que ce soit visible ou pas pour vous. Moi quand je me regarde et que je n’aime pas ce que je vois (même si on dirait pas) ben ça me rend mal ».