fbpx
Buzz
Partager sur

Les Marseillais South America: Julien séparé de Manon, « c’était de pire en pire » !

Les Marseillais South America: Julien séparé de Manon, « c’était de pire en pire » !

Interrogé par Purepeople, Julien des Marseillais South America s’est confié sur sa rupture avec Manon Marsault. Cela était de plus en plus difficile au fil des jours

On pensait Julien enfin casé, prêt à se marier et avoir des enfants. Et bien non. Le candidat des Marseillais South America s’est une nouvelle fois séparé. Mais cette fois-ci, ce ne serait pas à cause d’une infidèlité. En effet, ce serait Manon Marsault elle-même qui aurait décidé de rompre. Le jeune homme s’est exprimé au micro de Purepeople.

Les Marseillais South America : Manon, trop jalouse ?

Selon Julien, Manon était beaucoup trop jalouse et possessive. C’est ce qu’a déclaré le candidat des Marseillais South America au micro de Purepeople : « C’est elle qui a semé et qui récolte… elle est trop jalouse, trop possessive, me laisse pas assez d’air et c’est dur. C’est de pire en pire. »

Il a ensuite taclé son ex en indiquant qu’elle avait trop parlé sur les réseaux sociaux : « je sais pas ce qu’elle a raconté sur les réseaux. Je pense qu’elle en a fait un petit peu trop. Elle devait s’ennuyait à Los Angeles, elle se posait des questions donc elle parlait (rires) Il y a des personnes qui aiment ça [se dévoiler sur les réseaux ndlr], et moi c’est pas le cas. »

Les Marseillais South America : Manon Marsault rétablit la « vérité »

Mais avant que Julien ne fasse cette déclaration, Manon Marsault s’était déjà exprimée sur Snapchat. L’ex du candidat des Marseillais South America, avait d’abord indiqué : « Encore une fois je ne comptais pas me justifier concernant la dispute que j’ai eu avec Julien mais je vois que lui par contre il se justifie et se permet de dire que si en ce moment on est plus ensemble c’est parce que je suis trop jalouse et trop possessive. Alors à ta place Julien je ferais comme je t’avais demandé, ne pas rendre notre intimité publique pour le moment parce que j’ai pas la force d’affronter ça. »

Elle avait ensuite conclu sa longue déclaration en balançant : « Alors non, tu n’as pas décidé qu’on se sépare parce que j’étais trop jalouse ou trop possessive. J’ai décidé de ne pas venir à Paris et de te quitter parce que justement je n’ai pas que ça à faire de me ruiner la santé, de te pister dans tout ce que tu fais, toutes tes conneries que tu fais.