fbpx
Buzz
Partager sur

Mariés au premier regard 2: le directeur des programmes d’M6 balance, « les candidats sont respectés contrairement à d’autres émission » !

Mariés au premier regard 2: le directeur des programmes d’M6 balance, « les candidats sont respectés contrairement à d’autres émission » !

David Warren, directeur des programmes d’M6, a défendu les candidats de Mariés au premier regard 2 dans une conférence de presse

Mariés au premier regard saison 2 revient bientôt sur M6. En effet, l’émission qui a fait le buzz l’an dernier, a été reconduite pour une seconde saison. Le directeur des programmes d’M6 a balancé quelques informations en conférence de presse et a précisé que « ses » candidats étaient respectés.

Mariés au premier regard 2 : le directeur des programmes encense l’émission

Pour le tournage de Mariés au premier regard 2, les producteurs ont reçu des milliers de demandes. En effet, le directeur des programmes d’M6 a assuré : « on a eu plus de 1000 candidatures de gens qui connaissaient la saison 1. C’est bluffant de se dire qu’il y a encore plus de gens prêts à vivre cette expérience pour trouver l’amour. »

Avant d’encenser l’émission : « Les critiques les plus fortes venaient de gens qui n’avaient pas encore vu l’émission. Ils avaient l’idée du tabou qui est transgressé, que c’était scandaleux de faire ça. Quand on voit les personnes qui vivent l’expérience, on se rend compte que, finalement, elles la vivent bien. Y’a plein de bonheur, de joie, c’est une expérience fantastique. Même ceux pour qui le mariage n’a pas fonctionné sont quand même très contents d’avoir vécu cette expérience. Ils en sortent grandis, ils ont appris des choses sur eux-mêmes. »

Mariés au premier regard : le producteur défend ses poulains

Depuis plusieurs semaines, les productions sont montrées du doigt. En effet, Jeremstar a dévoilé un documentaire sur la prostitution dans la téléréalité. A cause de ce reportage, les productions on été accusées d’être les instigatrices de cette pratique. Le producteur de Mariés au premier regard s’est donc défendu : « on voulait avoir le sentiment que les gens qui participent sont respectés, que nous sommes respectueux vis-à-vis d’eux, ce qui n’est pas le cas dans toutes les émissions. C’est remarquable de voir qu’il y a un grand respect envers les participants. »

Avant de conclure : « Je pense que les gens sentent ça et que ça a peut-être adouci les choses par rapport aux critiques de départ. Ils se disent que, finalement, ça n’est pas si horrible. »