fbpx
Buzz
Partager sur

Mariés au premier regard 2: Charlène, heureuse de se marier avec Florian ?

Mariés au premier regard 2: Charlène, heureuse de se marier avec Florian ?

Charlène va peut-être dire oui à Florian dans Mariés au premier regard 2. Etait-elle heureuse de le rencontrer ? Elle a donné sa réponse à Télé-Loisirs

La première union de Mariés au premier regard 2 a eu lieu entre Florian et Charlène. Reste à savoir si les deux potentiels mariés vont se dire oui dans le prochain épisode. En effet, nous avons simplement pu assister à la première rencontre entre eux. D’ailleurs, qu’a pensé Charlène en découvrant Florian ? Elle a donné sa réponse à Télé-Loisirs.

Mariés au premier regard 2 : l’avis de Charlène sur Florian

Comme certainement la plupart des téléspectatrices de Mariés au premier regard 2, Charlène a été agréablement surprise en découvrant Florian. En effet, la jeune femme a reconnu qu’il s’agissait d’un très beau garçon : « Je me suis dit qu’il était très beau. Je m’étais pourtant préparée à faire quelques concessions au niveau physique. Si on participe à ce genre d’aventure, c’est aussi pour laisser le physique de côté. »

En revanche, elle a avoué qu’elle était stressée : « J’étais très stressée. Un très beau garçon peut faire refléter des peurs aussi. Par rapport à mes expériences, cela m’a fait remonter des peurs. Je me suis dit « oulah il est très beau », est-ce que ça ne va pas être quelqu’un de séducteur ? »

Mariés au premier regard 2 : Charlène, perdue dans la mairie

La jeune femme a ensuite avoué qu’elle était totalement perdue quand elle était dans la mairie. La candidate de Mariés au premier regard 2 a avoué avoir regardé la famille de Florian, pour « prendre la température » : « Dans la mairie, je suis complètement ailleurs. Je n’ai pas cherché mon père du regard. Avant cela, on a eu le temps de discuter, il m’a dit qu’il fallait que je m’écoute et que je fasse mes propres choix. La première chose que j’ai regardé c’était la famille de Florian. J’ai voulu prendre la température. J’ai été accueillie avec de grands sourires, cela m’a beaucoup rassurée et m’a donnée la force d’avancer. Ces sourires étaient une sorte d’approbation. »

Avant d’indiquer pourquoi elle avait participé à l’aventure : « C’est une aventure complètement folle et atypique ! Cela me ressemble alors je me suis dit « pourquoi pas ? ». A 30 ans, j’ai fait le point et je me suis rendue compte que je reproduisais souvent les mêmes schémas. J’allais souvent vers le même type d’hommes. Je me disais que cette expérience pouvait être un moyen de sortir de ça ! »