fbpx
Buzz
Partager sur

Marie Garet en état de choc et pas « libre de sa parole » !

Marie Garet ne serait pas

Marie Garet continue d'inquiéter les internautes. En effet, la star a fait une déclaration choc lors de sa dernière interview.

Marie Garet est encore au coeur de l’actualité ! En effet, la star a essayé de rassurer la toile en accordant une interview vérité. Mais ses déclarations choc n’ont pas convaincu ses fans. Alors, la star est-elle vraiment libre de sa parole ?

C’est l’affaire qui agite la toile depuis plusieurs semaines ! Marie Garet de Secret Story a été hospitalisée après une mystérieuse agression.  Et tous les regards se sont alors tournés vers son compagnon.

Très vite, la jeune femme a donc souhaité prendre la défense de son chéri. Elle a accordé une interview à StarMag pour revenir sur son accident.

La star évoque vaguement une dispute. Elle explique « Je me suis pris la tête avec mon compagnon, pas plus fort que d’habitude. Je n’ai pas voulu repartir avec lui parce que je n’avais pas envie de me disputer »

Maria Garet poursuit : « Ne voulant pas me laisser seule, il m’a un peu tirée violemment par le bras. Des filles ont vu la situation. Elles ont appelé la police« .

Les déclarations de la star n’ont pas convaincu les internautes. Et pour cause : la star semble minimiser les gestes de son chéri.

Marie Garet ne serait pas "libre de sa parole" !

Marie Garet en danger ? Elle inquiète les internautes !

Le journaliste de StarMag a également été troublé par l’attitude de Marie Garet lors de l’interview. Selon lui, la jeune femme est encore sous le choc. Pire encore, cette dernière ne serait pas totalement libre de sa parole.

La gagnante de Secret Story aurait évoqué la mort à plusieurs reprises. Elle aurait aussi essayé de cacher son calvaire au quotidien. Alors,  la jolie blonde, cherche t-elle à protéger son chéri ?

Pour l’instant, Marie Garet n’a pas souhaité en dire plus sur ces rumeurs. Il faudra donc attendre encore avant d’en savoir plus sur son agression.

Son compagnon a d’ailleurs fait l’objet d’une convocation judiciaire pour s’expliquer sur ses actes. Affaire à suivre donc !