fbpx
Buzz
Partager sur

Manon Marsault (Les Marseillais) annonce une mauvaise nouvelle à ses fans !

Manon Marsault (Les Marseillais) annonce une mauvaise nouvelle à ses fans !

Très émue, Manon Marsault (Les Marseillais aux Caraïbes) a annoncé une triste nouvelle sur son compte Snapchat.

Manon Marsault n’a pas l’habitude d‘annoncer des nouvelles tristes sur les réseaux sociaux. Mais ce dimanche 21 juin est une exception. Elle s’est exprimée en pleurs sur Snapchat. MCE TV vous raconte donc tout en détail !

Manon Marsault est très triste. Elle a dû fermer son institut de beauté à Marseille. Elle en a donc parlé sur son compte Snapchat.

« Je ne sais pas par où commencer puisque ça faisait longtemps que les choses se préparaient doucement. Alors Beauty Event qui est mon institut de beauté à Marseille… Je vais plutôt parler au passé … »

« Puisqu‘à la fin du mois nous fermons. Mais pas de panique pour toutes nos clientes, j’ai plein de solutions pour vous. » poursuit donc Manon Marsault.

« J’ai eu la chance d’avoir eu une équipe formidable. J’ai passé de très belles années avec elles. Je suis très contente de ce qu’elles ont fait. Nos clientes étaient aussi ravies. »

"<yoastmark

Manon Marsault : «  je suis très émue »

Manon Marsault confie alors qu’elle est très triste. Elle a donc versé quelques larmes. « Mais c’est une page qui se tourne. Et pour elle, et pour moi (…) Désolée je suis un peu triste. Je crois que c’est les hormones. Mon institut était comme une famille. »

« Donc voilà je suis très émue. Je suis très nostalgique. C’était la première fois que je devenais patronne d’un commerce. J’ai appris beaucoup de choses. »

Par la suite, Manon Marsault a donc salué les prestations de ses collègues. Et ce n’est pas tout ! Elle a aussi avoué qu’elle avait d’autres projets avec Julien. Raison pour laquelle elle n’a pas gardé son institut :

« J’aurais pu le garder, mais avec Julien on a d’autres projets personnels dont on vous parlera plus tard. Ce n’est pas le moment. Mais on vous en parlera à la fin de l’été, ou à la rentrée. »