fbpx
Buzz
Partager sur

Maeva (MELAA 4) lynchée par une fan elle se défend!

Maeva (MELAA 4) lynchée par une fan elle se défend!

Sur Snapchat, la candidate de MELAA 4 a balancé un message de la part d’une hater. Elle a expliqué sa démarche auprès de ses fans

Dans la vie de tous les jours, on ne peut pas plaire à tout le monde. Encore moins lorsqu’on fait de la téléréalité. En effet, les candidats des programmes ne vont pas dire le contraire. Chaque jour, ils reçoivent une multitude de messages. Des messages d’amour, comme de haine. D’ailleurs, il y a quelques jours, Maeva, candidate de Moundir et les apprentis aventuriers 4 (MELAA 4), s’est faite violemment insulter par l’un de ses détracteurs. L’aventurière a décidé de partager le message qu’elle avait reçu, avec ses fans:

 « Tu es une grosse pouf dans Moundir… j’aurais honte à ta place !! … Arrête de faire ta meuf ! Une bonne grosse baffe dans ta sale gueule, ça te ferait du bien ! Et qui plus est un couple de m***e avec ton con***d de mec… C’est le Karma vieille peau de pine ! »

MELAA 4: Maeva explique sa démarche

La candidate de MELAA 4 n’a donc pas gardé le secret sur l’identité de la personne. Malgré les messages violents qu’elle a reçus, Maeva s’est faite critiquer pour cette décision. C’est pourquoi, elle a également souhaité s’expliquer auprès de ses followers.

La candidate de MELAA 4 se défend: « Si je l’ai affiché, c’est parce que c’était hyper violent, et un peu non justifié… c’était super gratuit, c’est des choses qui m’arrivent vraiment rarement, ça se compte sur les doigts des deux mains depuis 3 ans, c’est hyper rare ! C’est hyper méchant, ça mérite d’être relevé, c’est d’une méchanceté… il est normal que vous puissiez vous faire un jugement sur ce que j’émets comme image…c’est le jeu des réseaux sociaux, de la télé-réalité, c’est le divertissement… moi-même j’ai mon jugement…on ne peut pas plaire à tout le monde, je reçois des messages ‘sale pute’, ‘sale conne’… j’ai dénoncé une personne extrêmement virulente… la fille a carrément enlevé son compte…je ne vais pas me laisser marcher dessus… »