fbpx
Buzz
Partager sur

Maeva Ghennam ne supporte pas d’être seule pendant le confinement !

Maeva Ghennam ne supporte pas d'être seule pendant le confinement !

Sur son compte Snapchat, la belle Maeva Ghennam a expliqué à ses abonnés qu'elle ne supportait pas du tout la solitude du confinement !

Dans quelques jours seulement, le début du tournage des Marseillais. De nombreux candidats de télé réalité ont dû rester en isolement. C’est notamment le cas de Maeva Ghennam. Cette dernière n’en peut vraiment plus du confinement.

Ce mercredi 6 janvier, Maeva Ghennam a partagé plusieurs vidéos sur son compte Snapchat. Elle a confié à ses fans qu’elle était vraiment au bout de sa vie. Elle en a vraiment marre de passer son temps toute seule.

Sur son compte Snapchat, Maeva Ghennam a confié : « Je suis confinée. 2ème jour à l’hôtel, j’en peu plus. J’en peu plus mais en tout cas j’ai trop bien dormi. J’ai éteins mon téléphone, ça m’a fait trop du bien ».

La jeune femme a aussi ajouté : « J’ai rattrapé tout mon sommeil. Là, à part me reposer et faire du sport dans ma chambre je ne vois pas ce que je pourrais bien faire d’autre. Je vais me reposer et faire du sport si je trouve la motivation ».

Maeva Ghennam ne supporte pas d'être seule pendant le confinement !

Maeva Ghennam pète les plombs toute seule dans sa chambre d’hôtel

Maeva Ghennam a aussi ajouté : « Mais franchement j’en peu plus. Le confinement ça va, c’est supportable. Mais être confinée toute seule c’est dur. Heureusement que j’ai un téléphone. Sinon je me tape la tête contre les murs ».

La jeune femme a poursuivi : « C’est dur le confinement toute seule. (…) J’en ai marre, je pète les plombs. C’est dur toute seule. T’as personne avec qui parler à part ton tel. Je supporte pas. Mon fils me manque trop ».

La candidate de télé réalité a d’ailleurs expliqué : « Je pourrais aller au bout du monde avec lui. Mais là, seule, j’en ai marre« . La belle brune va tout de même devoir s’armer de patience avant de voir du monde.

En effet, la jeune femme va devoir être confinée pendant au moins sept jours. Et pour l’instant, ce n’est que le début !