fbpx
Buzz
Partager sur

Maeva Ghennam (Les Marseillais) craque et fond en larmes sur Snapchat !

Maeva Ghennam (Les Marseillais) craque et fond en larmes sur Snapchat !
Partager sur Facebook

Sur Snapchat, Maeva Ghennam (Les Marseillais) a partagé plusieurs vidéos où elle a fondu en larmes. La raison ? Son chien lui manque !

Ce lundi 29 juin, Maeva Ghennam (Les Marseillais) a posté plusieurs vidéos sur son compte Snapchat. Si dans un premier temps, elle est apparue assez joyeuse, quelques instants après elle a fondu en larmes sur le réseau social.

Maeva Ghennam a expliqué à ses fans : « Je suis triste. Mon fils il me manque. Je vous jure je suis trop triste. En plus cette nuit j’ai rêvé de lui. Je l’aime trop. J’ai fait un FaceTime avec lui ».

Maeva Ghennam a aussi ajouté : « Ma petite vie, je sais qu’il est bien gardé, qu’il est heureux mais il me manque trop. En plus mon fils il est plus heureux quand il est avec moi. Je suis en crise totale. Je suis trop mal ».

Elle a aussi révélé : « C’est toute ma vie mon fils. Vous croyez que je fais la comédie mais si j’ai des mamans qui me suivent, vous avez vu comment vous aimez vos enfants, ben c’est pareil ».

Maeva Ghennam (Les Marseillais) craque et fond en larmes sur Snapchat !

Maeva Ghennam (Les Marseillais) en larmes : son chien lui manque trop

Maeva Ghennam a d’ailleurs confié : « C’est pas parce que je l’ai pas accouché, que c’est un chien, que je l’aime pas pareil. C’est pareil. Je suis triste quand je suis loin de lui. Je l’aime trop. Et je suis en bad mood, je suis vraiment triste« .

La candidate a aussi ajouté : « J’ai envie de pleurer. Je l’aime trop c’est mon chien y a trop d’amour. Il se passe aussi un truc entre nous. J’ai jamais ressenti ça de ma vie pour aucune personne à part ma famille ».

Pour finir, la jolie brune a conclu : « Je l’aime autant que j’aime ma mère. Dieu, ma mère, Hermès à la même hauteur. (…) Quand je suis pas là, il pleure, il est triste« .

Sa maman a tout de même tenu à lui envoyer un message pour lui expliquer que son chien allait très bien !