fbpx
Buzz
Partager sur

Maeva Ghennam en larmes à New-York: elle fait un gros caprice !

Sur son compte Snapchat, Maeva Ghennam, actuellement à New-York, a fait savoir qu’elle avait fait un gros caprice. Découvrez pourquoi

Depuis plusieurs jours Maeva Ghennam se trouve à New-York en compagnie de sa mère. La jolie brune a voulu prendre du bon temps avec sa maman histoire de se vider la tête. En effet, son amie Carla Moreau s’est faite cambrioler et la jeune femme avait peur que ça lui arrive aussi. Mais ce n’est pas la raison principale qui l’a poussée à faire un séjour aux Etats-Unis. Elle en avait envie tout simplement. Toutefois, ses vacances ne l’empêche pas de faire des caprices.

En effet, sur son compte Snapchat, Maeva Ghennam vient d’annoncer qu’elle en avait fait un auprès de sa mère. Certains rêveraient d’aller à New-York, pourtant, la jeune femme a failli rentrer en France plus tôt que prévu. La raison ? Elle voulait à tout prix manger italien.

Maeva Ghennam fait donc savoir sur son compte Snapchat: « Il faut que je vous raconte mes péripéties. Genre on rentre du truc de shopping et là, je fais un caprice à ma mère… Je ne comprends pas. Je lui dis « ça y est j’en ai marre de New-York et tout ». J’ai envie de manger Italien, je ne trouve pas où on peut manger Italien. Mais je commence à faire un gros caprice, genre en pleurs. De peu je prends des billets d’avion pour rentrer. »

Maeva Ghennam a-t-elle trouvé le restaurant italien à New-York ?

A en croire les propos de Maeva Ghennam, lorsque celle-ci souhaite manger quelque chose de précis, elle peut donc faire des caprices. Mais la question que tout le monde se pose à présent est la suivante: a-t-elle réussi à manger italien et combler son envie ? La réponse est « oui », et heureusement. Sinon, la jeune femme aurait pu quitter rentrer en France plus tôt que prévu.

En effet, Maeva Ghennam explique donc: « Eh là, y’a ma mère qui me sort son livre de New-York. Eh elle me trouve le meilleur restau Italien de la ville. Donc je commende un taxi et je lui dis de m’emmener là bas en lui disant « il faut que je mange des pâtes ! Il faut que je mange italien je n’en peux plus » ! Eh bien là, on y est. »

Espérons que les deux femmes ont bien mangé. Car si cela n’est pas le cas, la jolie brune aura pris la tête à sa mère pour quelque chose qui l’a finalement déçue.