fbpx
Buzz
Partager sur

Le Mad Mag: Aurélie Van Daelen aurait « pleuré » à plusieurs reprises dans la loge d’Ayem !

Le Mad Mag: Aurélie Van Daelen aurait « pleuré » à plusieurs reprises dans la loge d’Ayem !
Partager
Partager sur Facebook

Dans une interview pour Public, Aurélie Van Daelen a avoué avoir pleuré plusieurs fois dans la loge d’Ayem parce qu’elle ne se sentait pas bien dans Le Mad Mag

Aurélie Van Daelen vient de claquer la porte du Mad Mag. Dans une interview pour Public, la Belge a avoué avoir pleuré à plusieurs reprises dans la loge d’Ayem, parce qu’elle vivait l’enfer dans l’émission.

Le Mad Mag : Aurélie Van Daelen dans la loge d’Ayem

Même si Aurélie Van Daelen et Ayem s’étaient pris la tête avant le départ de la seconde, la Belge a avoué que tout s’était bien passé à son retour. Elle a même chercher du réconfort dans la loge de l’animatrice du Mad Mag lorsqu’elle n’allait pas bien : « Je craignais son retour, car nous nous étions pris la tête. Mais ça s’est très bien passé. Il m’est arrivé plus d’une fois d’aller pleurer dans sa loge. Elle a été la première à chercher des solutions et à parler aux producteurs. »

Aurélie en avait marre des blagues de mauvais goût sur son poids. Elle a avoué s’être énervée à plusieurs reprises : « J’ai dû taper du poing après certaines vannes de mauvais goût. En les écoutant, on dirait que je pèse 150 kilos et que je suis obèse ! Quel manque de respect. Faire du 40, c’est un crime dans le monde de la télé! Je suis écœurée car ils sont trash et parlent de cul tout le temps. Depuis que je suis maman, le Mad Mag ne me fait plus rire. La prod me demandait de gueuler comme un putois, me forçait à dire des trucs que je ne pense pas. Je ne suis plus la poissonnière de service ! »

Le Mad Mag : Aurélie Van Daelen à bout

Et c’est donc parce que la Belge était à bout qu’elle a décidé de claquer les portes du Mad Mag. Elle n’avait plus confiance en elle à cause des coups bas des producteurs comme elle l’a déclaré :

« Je suis arrivée au bout. J’ai pleuré quelquefois, je n’avais plus d’estime de moi et commençais à être en dépression! J’ai pris la décision de ne pas renouveler le contrat que je signe chaque mois avec NRJ12. La goutte d’eau, c’est le soir où Cyril Hanouna a présenté l’émission. On m’a fait entrer vers la fin, quand Benoît se changeait, juste pour que son siège ne reste pas vide ! J’habite à Lille et me taper cinq heures de route par jour pour ne pas ouvrir la bouche, c’est bon! J’en ai marre qu’on me prenne pour une conne. »