Buzz
Partager sur

Loana victime d’un accident de voiture !

Loana victime d’un accident de voiture !
Partage
Partager sur Facebook

Loana et son compagnon Frédéric ont été victimes d’un terrible accident de voiture alors qu’ils roulaient vers Nice pour rejoindre la mère de l’ex-lofteuse…

Grosse frayeur pour Loana et son compagnon. Le 11 juin dernier les tourtereaux ont été victimes d’un terrible accident de voiture alors qu’ils se rendaient dans le sud de la France. Ce jour là, ils roulaient vers Nice, pour rendre visite à la mère de Loana, quand ils ont été percutés par un autre véhicule. « Un chauffard nous persécutés à l’arrière de la voiture pour une raison que je ne connaissais pas » explique Frédéric Cauvon, le compagnon de Loana dans Ici Paris. Selon lui, voiture aurait fait plus de 300 mètres sur l’autoroute avant d’atterrir sur la rambarde en béton.

Seulement quelques petites égratignures pour Loana et son compagnon

Plus de peur que de mal. En effet les deux amoureux ont frôlé la catastrophe et s’en sortent avec seulement des petites égratignures : « Heureusement qu’on avait une voiture costaude » raconte-t-il soulagé. Un choc tout de même pour le couple qui révèle avoir mis trois jours à s’en remettre.

L’ex-lofteuse qui a beaucoup fait parler d’elle pour ses dépressions et entre autre ses tentatives de suicide, a tout de même réussi, à combattre ses vieux démons.

Loana voudrait refaire de la télé !

En effet, la semaine dernière, la starlette a exprimé son désir de faire de la télé, sur MFM radio : « Oui, oui je pense revenir en automne sur Paris. J’aimerai bien devenir chroniqueuse pourquoi pas, sur les stars ». On lui souhaite de concrétiser son souhait, d’autant plus qu’en ce moment la blonde fait beaucoup d’apparitions publiques. Notamment à la cérémonie de Top Model Belgium au Lido à Paris.

Celle qui a fait la saison 2 des Anges de la téléréalité, ne serait toujours pas prévu pour intégrer le casting dans les Vacances de Anges, à la différence de Diana. En tout cas on lui souhaite de revenir sur le devant de la scène.

Randa Berroubatani

Photo DR