Buzz
Partager sur

L’Île de la tentation: un psy dézingue le programme de W9!

L’Île de la tentation: un psy dézingue le programme de W9!
Partager
Partager sur Facebook

Une psy, spécialiste du couple, a totalement dézingué le programme de W9 L’Île de la tentation, qui serait un défouloir pour les téléspectateurs

Lorsque W9 annonçait le retour de L’Île de la tentation, certains fans de la première heure étaient ravis. Mais d’autres, l’étaient beaucoup moins. En effet, le programme, lorsque TF1 le diffusait encore, était souvent décrié. Certains ne comprenant pas le besoin des « couples » de se mettre en danger en laissant son partenaire plusieurs jours pour vivre aux côtés de séducteurs ou séductrices. Mais les téléspectateurs ne sont pas les seuls à se poser des questions. Virginie Ferrara, psy spécialiste du couple, vient d’accorder un entretien à Paris-Match. Au cours de l’interview elle a indiqué pourquoi, selon elle, un couple pouvait être motivé pour participer à cette émission:

 « Tester le lien d’amour et de confiance. Ce qui m’échappe, c’est le besoin de téléspectateurs. Servent-ils de barrière, de témoins, d’alliés ? Quel respect a-t-on pour sa relation si on n’est pas capable de la gérer dans l’intimité ? Le programme est d’une violence terrible, c’est une arène avec des gladiateurs où le désir est roi. Et pour les spectateurs, c’est un défouloir. »

L’Île de la tentation: une émission quo reflète la réalité

Ce qui est le plus alarmant, c’est le fait que L’Île de la tentation refléterait la réalité selon Virginie Ferrara. En effet, la psy spécialiste du couple explique: « En un sens oui. Cette violence est sur les réseaux sociaux et les sites de rencontres. Où l’autre est devenu un pur objet de consommation. Si le physique ne plaît pas, on ne s’y intéresse pas. »

Mais ce n’est pas tout. Elle va encore plus loin dans la comparaison avec L’Île de la tentation: « Beaucoup de gens testent leur pouvoir de séduction à l’insu de leur conjoint, en allant sur des sites “juste pour voir” ou même en passant à l’acte. C’est ce qui se joue dans “L’île de la tentation” avec, en plus, le voyeurisme des caméras qui scrutent les candidats et des téléspectateurs qui scrutent leur écran. L’exhibition est sans limite. »