fbpx
Buzz
Partager sur

Les Vacances des Anges 3: Thomas, violent envers les femmes selon une ex ?

Les Vacances des Anges 3: Thomas, violent envers les femmes selon une ex ?

Cassie, une ex de Thomas des Vacances des Anges 3, a fait des révélations sur le comportement de ce dernier envers les femmes

Thomas risque de beaucoup s’énerver. En effet, le candidat des Vacances des Anges 3 était déjà très remonté il y a quelques jours quand son train a pris énormément de retard. Mais là, c’est sur un autre sujet qu’il risque de sortir de ses gonds. Eh un sujet bien plus grave. En effet, l’une de ses ex, Cassie, vient de prendre la parole sur Snapchat. La jeune femme a indiqué avoir recroisé le beau gosse il y a quelques jours et il se serait montré violent. Toujours selon elle, ce ne serait pas la première fois qu’il se comporte de la sorte. Il serait violent envers les femmes avec qui il a été.

Les Vacances des Anges 3 : Thomas, violent avec les femmes ?

Bien entendu, ne faisons pas de conclusions hatives. Nous ne savons pas si ce que Cassie avance est vrai. En tout cas, elle a décidé de vider son sac au sujet de Thomas des Vacances des Anges 3. En effet, elle a d’abord déclaré : « on s’est croisés il y a quelques semaines à Marseille où t’as été extrêmement violent en paroles et t’as failli en venir aux mains ».

Avant de balancer : « pour moi t’es un monstre, je sais même pas comment t’as encore du soutien après tout ce que tu as fait aux femmes qui ont croisé ton chemin. t’es une pourriture, t’es quelqu’un de violent, d’infidèle, qui profite des filles, limite dangereux et t’es surtout quelqu’un qui a aucune pitié pour personne ».

Les Vacances des Anges 3 : Thomas, très enervé

Quand on connaît le caractère de Thomas, nous savons déjà que le candidat des Vacances des Anges 3 ne va pas être tendre avec Cassie lorsqu’il va répondre à ses accusations. Déjà, il a démontré le fait qu’il pouvait s’énerver rapidement. Il y a quelques jours, lorsque son train était bloqué, le jeune homme avait indiqué sur Snapchat :

« Je suis bloqué je ne sais pas où… (…) Dans un premier temps, vu que je vais manquer ma correspondance (…) J’ai envie de dire (…) la SNCF, allez vous faire en***er ».