fbpx
Buzz
Partager sur

Les Vacances des Anges 3: Linda revient sur son idylle avec Julien Bert !

Les Vacances des Anges 3: Linda revient sur son idylle avec Julien Bert !
Partager sur Facebook

Au micro de Melty, Linda, candidate des Vacances des Anges 3, est revenue sur son idylle avec Julien Bert dans un précédent programme

Après sa séparation avec Marco, Linda a participé à La Villa des Cœurs Brisés 3. Dans ce programme, elle a eu un gros coup de cœur pour Julien Bert. D’ailleurs, les deux sont sortis ensemble plusieurs mois avant de se séparer. Aujourd’hui, c’est en tant que célibataire que débarque Linda dans Les Vacances des Anges 3. Malgré tout, Melty a cherché à avoir son avis sur son histoire avec Julien Bert.

Les Vacances des Anges 3 : Linda et Julien Bert

Décidément, Julien Bert semble souvent être considéré comme un amour de vacances. En effet, Linda, qui a vécu une histoire avec lui, pense la même chose que Carla. En effet, quand la candidate des Vacances des Anges 3 a qualifié sa relation avec lui, elle a indiqué qu’il s’agissait d’un amour de vacances :

« Malgré ce qui a été montré à l’écran, Julien et moi ce n’était qu’un amour de vacances. Aussitôt le tournage terminé, chacun à repris sa vie et c’était très bien comme ça. On n’était pas compatibles, on n’avait pas du tout la même vie ».

Les Vacances des Anges 3 : la participation de Linda

Dans la suite de l’entretien, Melty a cherché à savoir ce qui avait motivé Linda à participer aux Vacances des Anges 3. La jeune femme a d’abord confié : « Tout simplement parce que j’aime les défis et j’avais envie d’essayer autre chose. C’est une émission qui existe depuis longtemps donc je voulais voir par mes propres yeux comment ça se passait là bas. »

Avant d’indiquer : « Le tournage était il y a un an et demi donc ce n’est pas si longtemps que ça ! On va dire que j’attendais les bonnes propositions tout simplement. Je n’avais pas envie de me précipiter. » Et parler de l’accueil qu’elle avait reçu : « Ça c’est très bien passé. J’avais beaucoup d’appréhension car je ne connaissais pas grand monde à part Raphaël. Mais ils ont été très accueillant avec moi, je n’ai pas à me plaindre. »