fbpx
Buzz
Partager sur

Les Vacances des Anges 3: Léana, prête à tout pour le buzz selon une candidate !

Les Vacances des Anges 3: Léana, prête à tout pour le buzz selon une candidate !
Partager
Partager sur Facebook

Dans une interview pour Sam Zirah, Linda est revenue sur sa guerre avec Léana dans Les Vacances des Anges 3, et a assuré qu’elle était prête à tout pour le buzz

Entre Léana et Linda, ce n’est pas le grand amour dans Les Vacances des Anges 3. En effet, la seconde vient d’accorder une interview à Sam Zirah dans laquelle elle a évoqué sa relation avec l’ex de Thomas. L’ancienne candidate du Bachelor assure qu’elle serait prête à tout pour le buzz et a expliqué pourquoi.

Les Vacances des Anges 3 : Léana, prête à tout pour buzz ?

Si Linda dit cela, c’est parce qu’elle en a la preuve. Alors qu’elle est très proche de Thomas, l’ex de Léana, dans Les Vacances des Anges 3, elle et son « ennemie » ont eu une violente dispute. Pourtant ce ne serait pas à cause de cette histoire bien que Léana l’ait laissé penser dans les épisodes. En effet, Linda explique : « J’ai pas compris, et très honnêtement, je me demande même si elle était vraiment jalouse. Moi je pense que le fait que je sois là, elle s’est dit que c’était le moment de faire un petit peu d’histoire et de faire parler. »

Avant d’ajouter : « C’était l’occasion de créer un petit peu de scandale dans la baraque. Je pense qu’elle s’est servie de moi pour créer des séquences. Parce qu’en vrai, elle est jalouse de quoi ? On n’a rien à voir elle et moi, elle ne peut pas être jalouse. (…) Je pense que c’était du fake. (…) Elle voulait créer des histoires, que ça tourne un peu autour d’elle tout simplement ».

Les Vacances des Anges 3 : L’entente de Linda avec les autres

En plus d’être « en guerre » avec Léana, Linda ne semble pas avoir tissé des liens d’amitié avec les autres candidats des Vacances des Anges 3. En effet, elle a vidé son sac à leur sujet :

« Je ne me sentais pas forcément à l’aise avec les autres candidats. On est très différents. Dans ma tête, je me sentais comme une intruse, je ne savais pas vraiment ce que je foutais là. »