fbpx
Buzz
Partager sur

Les Princes de l’amour 6: Jonathan, « Sébastien n’a pas besoin de la télé »

Partager
Partager sur Facebook

Jonathan s'est confié sur son aventure mais aussi ses rapports avec les autres candidats des Princes de l'amour 6 au micro de Jefflang2vip.

De footballeur à candidat de télé-réalité, il n’y a qu’un pas. Après avoir participé à la Villa des coeurs brisés 3 où il a retrouvé son ex Vanessa Lawrens, Jonathan est désormais à l’affiche des Princes et des Princesses de l’amour 2. Mais comment a-t-il vécu ce changement de vie soudain ? Il a donné la réponse au cours d’une interview accordée à Jefflang2vip.

Jonathan regrette-t-il d’avoir abandonné le football ?

Mais comment passe-t-on de sportif de haut niveau à personnalité de télé-réalité ? Celui qui a clashé ses prétendantes s’explique et raconte:

« On s’adapte très facilement. C’est deux univers différents mais il y a l’univers des caméras dans tous les cas. J’ai toujours été moi que ce soit sur le terrain complètement fou ou sur le tournage (…) Il y a un an, j’ai participé à la Villa des coeurs brisés (…) On m’a recontacté (…) Je pense qu’ils ont aimé mon authenticité. J’ai eu du mal à me décider (…) Les avantages étaient plus intéressants ».

Jonathan balance sur Sébastien et ce qu’il pense de lui

En ce qui concerne ses anciens acolytes, il y a certains avec qui il a plus accroché que d’autres comme avec Sébastien par exemple. Le jeune homm s’explique:

« Seb, c’est un mec qui n’a pas besoin de la télé et qui fait ça par plaisir (…) Quand on était en off, c’était quelqu’un avec qui je pouvais parler et qui est bienveillant. C’est intéressant parce que ce n’est pas forcément ce que l’on peut voir de lui (…) C’était un beau complément je trouve ».

Voilà des paroles qui devraient toucher le principal concerné. D’ailleurs, vivement les prochains épisodes pour savoir si Jonathan réussira à trouver chaussure à son pied comme cela a été le cas de Fidji Ruiz et Dylan Thiry qui se sont récemment redonnés une chance. Une chose est sûre: cela ne risque pas d’être Jodie !