fbpx
Buzz
Partager sur

Les Princes de l’amour 6: Jonathan se livre enfin sur son papa

Les Princes de l'amour 6: Jonathan se livre enfin sur son papa
Partager sur Facebook

Jonathan a profité d'une interview accordée à Sam Zirah dans le cadre des Princes de l'amour 6 pour se confier sur l'absence de son papa.

Jonathan a vraiment tout pour être le gendre idéal. Malgré son départ des Princes de l’amour 6 en couple avec Camille Froment, celui qui a eu peur de Vanessa Lawrens est de nouveau un coeur à prendre. Le candidat a accordée une interview à Sam Zirah où il s’est confié sur sa famille notamment sur l’absence de son papa.

Jonathan affecté par l’absence de son papa ? Il se confie

Très proche de sa famille, Jonathan assume totalement que sa maman est toute sa vie comme ses nièces ou encore ses frères et ses sœurs. Seulement voilà, l’ancien candidat des Princes de l’amour 6 a expliqué son rapport avec son papa et a raconté:

« Mon papa c’est mon papa. Je serais toujours là pour lui (…) On ne choisit pas sa famille (…) J’ai un rapport compliqué avec lui parce qu’il s’est inversé (…) Je pense qu’il a énormément la fibre paternelle pour ma dernière petite soeur issu de son dernier mariage (…) C’était dur à assumer pour lui plus tôt. Ce qui compte aujourd’hui, c’est que ça m’a fait mûrir plus vite. »

Sincère avec Camille Froment, il dit tout !

En ce qui concerne sa relation passée avec la Marseillaise, Jonathan a ensuite ajouté:

« Je ne triche pas, mes yeux ne mentaient pas (…) Ca faisait des années que j’attendais un crush, je l’avais eu pour Camille (…) Il s’est passé beaucoup de choses (…) J’ai passé des mmets très difficiles à la sortie des princes (…) Je la voyais comme je voulais la voir et pas comme elle était (…) Je ne veux pas m’exprimer sur notre histoire, je ne veux pas cracher sur ça (…) On ne s’écrit plus depuis la diffusion ».

Bon et bien voilà qui a le mérite d’être clair. Actuellement, Jonathan qui est de nouveau célibataire, serait au casting de Moundir et les apprentis aventuriers 4 en binôme avec Sarah Lopez.