fbpx
Buzz
Partager sur

Les Princes de l’amour 5: Marvin prêt à arrêter le sport pour la musique ?

Les Princes de l'amour 5: Marvin prêt à arrêter le sport pour la musique ?

Révélé dans Secret Story 10, Marvin est revenu sur les écrans avec son premier projet musical. Mais est-il prêt à mettre de côté le sport pour le rap ?

Révélé dans Secret Story 10, Marvin a été charmé par Maeva avec qui il a vécu une petite histoire avant de participer aux Princes de l’amour 5. Quelques mois après son dernier tournage en date, le jeune homme a dévoilé son projet musical. Et le premier morceau intitulé ‘Gotham’ a commencé à cartonner.

Marvin prêt à arrêter le sport ?

Bien avant d’être médiatisé, celui qui n’est pas doué en amour a été qualifié dans de grands concours de musculation. D’ailleurs, il avait profité de son passage dans Secret Story pour lancer sa propre chaîne Youtube consacrée au sport. Mais où en est-il maintenant qu’il s’est lancé dans le rap ?

« J’étais déjà sur le projet de la musique. Et on sait très bien que la communication passe par la télévision principalement. Ca tombait pile poil au moment de ma vie où j’étais célibataire. J’étais à fond dans ma chaîne de muscu et la musique est arrivée donc ça a pris de l’ampleur directement. Je ne pouvais pas enchaîner les deux donc j’ai dû choisir mes priorités. Je ne sais pas encore si je la reprendrais mais je n’arrêterais jamais le sport. Pourquoi pas faire partager mon amour pour le sport dans la musique », a-t-il confié à Mix Up.

Marvin changé par la télé-réalité

Mais la télé-réalité ne lui a pas apporté que le succès, il s’explique:

« On m’a connu grâce à la télé-réalité mais maintenant je veux que les gens me connaissent moi. Le moi vraiment c’est le M. Le M ça veut dire plein de choses. Le M comme végéta et plein d ‘autre chose. La télé ça m’a grave adouci car je ne suis pas très sociable. Le fait d’être enfermé H24 avec des gens que je connais pas, ça m’a permis de m’ouvrir et trouver d’autres sujets de discussion. Ca m’a beaucoup assagi (…) Avant, j’étais une bête sauvage et il ne fallait pas me parler si je ne te connaissais pas ».

En tout cas, celui qui a failli perdre la vie n’est pas prêt de disparaître de la circulation !