fbpx
Buzz
Partager sur

Les Princes de l’amour 3: Clémence répond aux rumeurs de séparation avec Gabano !

Les Princes de l'amour 3: Clémence victime de rumeurs, insulte Milla sur Snapchat

Alors que Gabano et Clémence des « Princes de l'amour 3 » ont récemment pu officialiser leur couple, la jeune femme a souhaité répondre aux rumeurs de rupture avec sa moitié

Clémence a se se faire remarquer suite à son apparition dans Les Princes de l’amour 3. Prétendante de Gabano, la jeune femme a très vite prouvé qu’elle était venue uniquement pour son prince. Et pour cause, cette dernière s’est même attachée de jour en jour à Gabano, montrant parfois des traits plus que possessifs.

Mercredi dernier, après deux mois d’aventure, le beau brun ténébreux a dû faire un choix de taille : quitter Les Princes de l’amour 3 seul, ou au côté de Clémence. Et c’est main dans la main que les deux tourtereaux ont plié bagages, et ont pu très vite officialiser leur relation sur les réseaux sociaux. Ensemble depuis sept mois, les deux tourtereaux ont cependant été la cible de certains détracteurs qui ne croyaient pas en leur couple. Clémence a alors souhaité répondre aux rumeurs de séparation sur Snapchat.

« Je ne me permettrai pas de prendre les gens pour des co*s » déclare Clémence des Princes de l’amour 3

Mercredi dernier, Gabano et Clémence ont effectivement quitté l’aventure des Princes de l’amour 3 ensemble. Très vite, ils ont alors officialisé leur relation à leurs nombreux fans sur les réseaux sociaux. Et pour ceux qui douteraient encore de leur histoire d’amour, Clémence a souhaité leur répondre. Ainsi, la jeune femme, qui a déjà rencontré la fille de Gabano, a littéralement démenti toutes rumeurs de séparation et a déclaré sur Snapchat : « Il y en a qui arrivent à me demander si je suis encore avec Gabano, je pense qu’à travers les Snap, Facebook, Twitter et Insta, ça se voit », avant d’ajouter : « Je ne me permettrai pas de prendre les gens pour des cons. Nous sommes ensemble. Je pense que ça se voit. Il y en a, ça les amusent peut-être de faire croire qu’ils sont toujours ensemble, mais nous ce n’est pas notre délire. Parfois il va falloir réfléchir les enfants ».