Buzz
Partager sur

Les Princes de l’amour 3: Mika balance, « j’ai eu un gros clash avec Michael qui est parti loin ! »

Les Princes de l’amour 3: Mika balance, « j’ai eu un gros clash avec Michael qui est parti loin ! »
Partager
Partager sur Facebook

Mika se serait clashé avec Michael dans les Princes de l’amour 3

L’entente entre les Michael dans les Princes de l’amour 3 n’aurait pas toujours été au beau fixe. En effet, l’ancien candidat de La Belle et ses princes 3 a expliqué à Purebreak, qu’il avait eu un gros clash avec son homonyme, le frère jumeau d’Anthony.

Les Princes de l’amour 3 : Mika vs Michael

Mika est de nature calme et posée. Mais le prétendant des Princes de l’amour 3 se serait clashé à plusieurs reprises sur le tournage. Une de ses disputes n’aurait pas été diffusée. Il s’agit d’une altercation avec Michael le frère jumeau d’Anthony : « J’en ai eu deux. Un avec Michael qui n’a pas été diffusé, mais qui est parti assez loin. Je suis arrivé en chambrant un peu tout le monde et ses prétendantes ont commencé à m’insulter. Du coup je suis monté un peu dans les tours et Michael a voulu faire le prince avec ses prétendantes en me mettant un coup de pression. Donc ça a gueulé un peu fort. Mais ça n’a pas été trop violent. »

Avant d’expliquer qu’il aurait eu une deuxième embrouille dans Les Princes de l’amour 3 mais cette fois-ci, avec une fille : « L’autre était avec Sarah, la dernière prétendante d’Anthony. C’était une clocharde qui venait casser la tête à tout le monde tous les soirs dès qu’on avait un peu d’alcool. Je l’ai remise gentiment à sa place et ça ne lui a pas plu. »

Les Princes de l’amour 3 : Mika agressé

Si vous avez suivi les actualités de Mika des Princes de l’amour 3, vous avez pu voir que le jeune homme a été agressé il y a quelques jours. Il a parlé de ce dur moment :

« J’ai eu un petit souci avec des personnes de chez moi. Je suis tombé dans un guet-apens. Je n’ai pas forcément envie d’en dévoiler plus, parce que l’affaire est en cours d’instruction. Ce que je peux dire, c’est que c’est juste de la jalousie et de la rancoeur. C’est la mentalité des gens de chez moi. Ce sont des gens que je côtoie. »