fbpx
Buzz
Partager sur

Les Princes de l’amour 3: Michael et Anthony balancent sur l’émission et les prétendantes !

Les Princes de l’amour 3- Michael et Anthony balancent sur l’émission et les prétendantes !

Interrogés par Sam Zirah, Michael et Anthony des Princes de l’amour 3 ont parlé de l’émission et de leurs prétendantes

C’est une première dans l’histoire de l’émission, des jumeaux ont participé aux Princes de l’amour 3 ! Michael et Anthony ont remplacé Gilles dans la catégorie des princes atypiques. Les deux frères ont accordé un entretien à Sam Zirah pour parler de l’émission et de leurs prétendantes.

Les Princes de l’amour 3 : Anthony parle de Lucie

Lucie a récemment été interviewée par Sam Zirah. Durant l’entretien, elle a expliqué qu’Anthony, son prétendant dans Les Princes de l’amour 3 avait regretté son choix quand il l’a éliminée. Cela a été à moitié confirmé par le principal concerné :

« Justement dans le van, j’ai expliqué que je regrettais mon choix. Que je commençais à regretter mon choix mais c’est difficile à dire. D’un côté je le regrette mais d’un autre… je sais pas je suis un peu perdu. Avec Lucie j’avais un gros feeling, vraiment. Malheureusement on ne le voit pas à la télé. Avec Sarah aussi. Mais elles se différencient vachement. Par exemple, Sarah va être plus posée, alors que Lucie elle va faire un carnage. Ce qui m’a refroidi avec Lucie aussi, c’est quand j’ai appris qu’elle avait participé à la première saison et ça j’ai pas apprécié. On ne le voit pas non plus mais je me suis un peu embrouillé avec elle quand je l’ai appris ».

Les Princes de l’amour 3 : les jumeaux expliquent leur participation

De naturels réservés, Michael et Anthony en ont étonné plus d’uns en participant aux Princes de l’amour 3. Ils en ont expliqué les raisons à Sam Zirah. Ils ont souhaité précisé qu’il n’était pas dans l’aventure pour essayer de faire le buzz, loin de là :

« Quand on a eu la proposition j’ai directement pensé à mon frère et vivre une aventure avec lui. Sans se forcer à faire quoique ce soit, rester nous mêmes et ne pas s’amuser à faire les guignols. »