fbpx
Buzz
Partager sur

Les Marseillais vs le reste du monde 3: Nikola prévient, « il vaut mieux nous avoir dans la poche pour arriver en finale » !

Les Marseillais vs le reste du monde 3: Nikola prévient, « il vaut mieux nous avoir dans la poche pour arriver en finale » !

Au micro de Toutelatele, Nikola a fait savoir qu’il avait un certains pouvoir dans Les Marseillais vs le reste du monde 3, comme celui d’emmener en finale

Si des candidats du reste du monde souhaitent atteindre la finale des Marseillais vs le reste du monde 3, il vaut mieux avoir Nikola dans la poche. En effet, c’est ce qu’a confié le jeune homme au micro de Toutelatele, il y a quelques jours.

Les Marseillais vs le reste du monde 3 : Nikola a le pouvoir

Nikola n’a pas peur de le dire : il a le pouvoir du côté du reste du monde. Cela fait maintenant trois saisons qu’il est dans le programme. Le candidat des Marseillais vs le reste du monde 3 connaît parfaitement les rouages et sait faire les bonnes stratégies. D’ailleurs quand Toutelatele lui a demandé s’il ne craignait pas que certains candidats ne suivent pas ses tactiques, voici ce qu’il a répondu : « Ils sont nombreux à avoir essayé, mais aucun n’y est parvenu (rires). Chaque année, je suis attendu au tournant, mais cette saison encore, je n’ai pas été inquiété une seule fois. Je pense que les nouveaux ont compris que pour aller sur le plateau final il vaut mieux m’avoir dans la poche. »

Avant de parler de ses adversaires : « Ils sont tous redoutables, c’est une famille et ils se connaissent très bien. À l’inverse, nous sommes un groupe recomposé et il y a donc beaucoup moins d’automatismes par rapport à eux. »

Les Marseillais vs le reste du monde 3 : Nikola, un vrai marseillais ?

Mais depuis qu’il côtoie les Marseillais, Nikola ne se sent-il pas plus de leur côté plutôt que du reste du monde ? En effet, le candidat des Marseillais vs le reste du monde 3 a même participé à une saison des sudistes. Voici ce qu’il en pense :

« C’est vrai qu’à force de faire autant de programmes, ils sont tous devenus mes amis. Si je le souhaitais, je pourrais, sans doute, le devenir. Toutefois, je tiens à le clamer haut et fort depuis le début, je suis un membre du Reste du Monde. Le combat que nous nous livrons chaque été me passionne et pour aucune raison je ne rejoindrais leur équipe. »