fbpx
Buzz
Partager sur

Les Marseillais vs le reste du monde 3: Kevin craignait-il de rencontrer certains candidats ?

Les Marseillais vs le reste du monde 3: Kevin craignait-il de rencontrer certains candidats ?

Dans une interview pour Toutelatele, Kevin des Marseillais vs le reste du monde 3 a indiqué s’il craignait de rencontrer certains candidats

Kevin participe pour la troisième fois de suite au programme. Le candidat des Marseillais vs le reste du monde 3 connaît la plupart des candidats de téléréalité depuis qu’il est dans le milieu. D’ailleurs, craignait-il d’en retrouver certains dans l’émission ? Il a donné la réponse dans un entretien accordé à Toutelatele.

Les Marseillais vs le reste du monde 3 : Kevin craignait-il certains candidats ?

Non, Kevin n’était pas inquiet à l’idée de retrouver certains candidats dans Les Marseillais vs le reste du monde 3. Hormis son ex Carla, le jeune homme a déclaré : « Mis à part mon ex Carla, avec qui nos relations étaient plus que tendues avant l’aventure, dans l’ensemble non. Je suis plutôt apprécié et personnellement j’aime un peu tout le monde donc je n’avais pas d’appréhensions spécifiques. »

Avant de parler de ses relations avec les autres candidats du programme : « Tranquillement, j’essaye de mettre le plus possible les nouveaux de mon équipe à l’aise. Et je fais en sorte que l’aventure se déroule correctement avec l’intégralité des candidats. Cependant, lorsque Carla est arrivée cela a créé des tensions. »

Les Marseillais vs le reste du monde 3 : Kevin avait-il peur de certaines épreuves ?

Toujours au micro de TV Mag, Kevin a indiqué s’il craignait certaines épreuves dans Les Marseillais vs le reste du monde 3. Le jeune homme a préféré rester muet à ce sujet. Et a expliqué pourquoi : « Sincèrement je ne le dirais jamais parce que si je le dis, la prochaine fois, ils essayeront de me le faire faire (rires). Comme ils ont pris l’habitude de vouloir jouer avec nos nerfs, je vais dire que je suis trop fort. Et que je n’ai peur de rien et je n’aurais aucun souci. »

Avant d’indiquer s’il craignait certains adversaires : « Personne, mis à part peut-être Julien Bert. On m’avait dit qu’il faisait beaucoup de sport. Mais je n’avais pas plus peur plus que cela. Car je savais de quoi mon équipe était capable. »