fbpx
Buzz
Partager sur

Les Marseillais en Australie: Maeva, clashée par Kim après ses propos sur les animaux !

Les Marseillais en Australie: Maeva, clashée par Kim après ses propos sur les animaux !
Partager sur Facebook

Un clash est « survenu » dans le monde de la téléréalité. Entre Maeva des Marseillais en Australie et Kim. Découvrez pour quelles raisons

Peut-être allons-nous assister à une nouvelle guerre sur Twitter comprenant Kim et un autre candidat de téléréalité. En effet, la jeune femme est la spécialiste des altercations sur le réseau social à l’oiseau blanc. Toutefois, cela faisait un moment qu’elle n’avait pas fait parler d’elle. Mais c’était jusqu’à ce que Maeva des Marseillais en Australie accorde une interview à Sam Zirah et « parle mal » des animaux.

Les Marseillais en Australie : Maeva taclée par Kim

En effet, au micro de Sam Zirah, Maeva est revenue sur l’histoire des poissons dans la baignoire. Cela a outré la plupart des téléspectateurs des Marseillais en Australie et ceux qui défendent la cause animale. C’est pourquoi, lorsque la jeune femme a balancé « un poisson ce n’est pas un animal », pour se défendre, Kim a vu rouge. En effet, l’amie de Shanna s’est insurgée : « Un poisson n’est pas un animal ? Ah bon, c’est un végétal donc ? On parle de poisson et en plus de ça ils ne sont pas morts faut arrêter… »

Mais Maeva n’a pas gardé sa langue dans sa poche et s’est empressée de répondre à Kim : « Oulala Kim la grande amie des animaux qui prêtant être végétarienne à 90%, je n’ai pas réfléchi avant de parler mais en attendant moi je sais qu’il y a deux lunes ». Reste à savoir si la « guerre » va s’arrêter là.

Les Marseillais en Australie : Maeva, la grande gueule

Mais pas sûr que ce clash s’arrête là. En effet, Maeva nous a montré dans Les Marseillais en Australie qu’elle avait un très fort caractère et n’hésitait pas à tenir tête à certains. Ou encore, en clasher certains. Preuve en est avec les déclarations qu’elle a faites au sujet de Nikola :

« Niko c’est un gamin. On le connaît. Franchement, je suis étonnée qu’il dise ça de moi car on est restés en bon terme. Mon aventure je l’ai passée avec Antho et lui. On ne s’est pas embrouillés, à la conférence de presse on rigolait ensemble (…) Peut-être qu’il a l’habitude qu’on lui court après. Niko c’était pas une vraie relation, c’était un flirt. On a pas couché ensemble, on s’est faits que des bisous. Je me voyais pas avoir une relation avec lui. Il est très beau mais c’est pas le genre de mecs qui me correspond. Il ne prend pas les devants. C’est un suiveur, pas un meneur ! »