fbpx
Buzz
Partager sur

Les Marseillais en Australie: Carla et Manon Marsault en froid !

Les Marseillais en Australie: Carla et Manon Marsault en froid !
Partager sur Facebook

Une rumeur circule indiquant que Carla et Manon Marsault seraient en froid. La candidate des Marseillais en Australie a répondu à cette rumeur

Manon Marsault et Carla sont très proches depuis qu’elles se connaissent. Toutefois, depuis que la jolie blonde a rompu avec Kevin, la girlfriend de Julien Tanti ne serait plus aussi complice avec elle. En effet, Kevin étant le meilleur ami de Julien, la future maman pourrait avoir choisi son camp et rester proche du meilleur ami de son compagnon. Du moins, c’est ce que certains pensent. La candidate des Marseillais en Australie a souhaité répondre aux rumeurs et s’expliquer.

Les Marseillais en Australie : Carla et Manon Marsault, toujours aussi proches ?

Certes, Manon Marsault et Carla se voient beaucoup moins qu’avant depuis la rupture de la jolie blonde avec Kevin. Toutefois, elles ne seraient pas du tout en froid. La candidate des Marseillais en Australie a indiqué sur Snapchat :

« Je ne la vois pas beaucoup en ce moment, mais nous ne sommes pas en froid. Elle a eu pas mal de chamboulements dans sa vie et elle en a profité de son côté et c’est ce que je lui souhaite. On n’a pas vraiment la même vie en ce moment. Moi je ne peut plus sortir et faire la fête, mais ce n’est que partie remise. »

Les Marseillais en Australie : Julien va-t-il assister à l’accouchement de Manon ?

Outre la rumeur de froid entre Manon Marsault et Carla, la première fait parler d’elle pour sa grossesse. En effet, la candidate des Marseillais en Australie devrait bientôt accoucher. D’ailleurs, son boyfriend Julien va-t-il assister à l’accouchement ? Il a donné la réponse :

« Tout le monde me demande si je vais y assister ou pas. Je n’ai pas envie de voir du sang partout, mais apparemment, ils mettent une couverture et on se met derrière. Il faut que je voie les conditions parce que là comme ça, je ne comprends pas ce qui va m’arriver et ce que je vais devoir faire. D’ici un mois, j’irai directement à la clinique pour commencer à voir ce qui m’attend et voir si je suis capable ou pas. »