fbpx
Buzz
Partager sur

Les Marseillais en Australie: Benjamin donne les raisons de sa rupture avec Camille !

Les Marseillais en Australie: Benjamin donne les raisons de sa rupture avec Camille !
Partager sur Facebook

Interrogé par Purebreak, Benjamin, le beau gosse des Marseillais en Australie, a dévoilé les raisons de sa rupture avec Camille

Si Benjamin et Camille se sont tout de suite cherchés et bien entendus sur le tournage des Marseillais en Australie, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Les deux ne sont pas en guerre, mais c’est tout comme. En effet, la jeune femme a retrouvé « l’amour » et le beau gosse aurait bloqué le numéro de celle-ci. Interrogé par Purebreak, Benjamin a tout de même tenu à indiquer les raisons de sa rupture avec Camille.

Les Marseillais en Australie : pourquoi Benjamin et Camille ont-ils rompu ?

Benjamin aurait prévenu Camille que leur histoire ne fonctionnerait pas. C’est ce qu’a indiqué le candidat des Marseillais en Australie au micro de Purebreak. En effet, il a d’abord expliqué : « je l’avais prévenue que en rentrant en France, je n’allais pas avoir beaucoup de temps. Je n’ai pas beaucoup de temps pour moi, je voyage beaucoup, je suis tout le temps à droite et à gauche. J’avais averti Camille de ça et du coup, on a pris nos distances en revenant en France ».

Avant de conclure : « on s’est revu une fois, mais c’était amical. C’était vraiment pour se revoir, pour se discuter. Je préférais lui dire la vérité en lui expliquant que ça allait être compliqué de créer quelque chose de stable à l’extérieur ».

Les Marseillais en Australie : Benjamin a bloqué le numéro de Camille

Camille s’est également exprimée au sujet de sa rupture avec Benjamin. Ma candidate des Marseillais en Australie a avoué avoir tenté de reprendre contact avec lui. Toutefois, il aurait bloqué son numéro comme elle l’a indiqué dans une précédente interview :

« J’ai essayé, je l’ai appelé trois fois, mais il a bloqué mon numéro (…) Au début, ça me soulait, mais maintenant, quand je vois les snap je m’en fiche. Je ne vais pas rentrer en guerre ».