Buzz
Partager sur

Les Marseillais en Asie: Manon et Julien, gagnants d’un étonnant prix !

Les Marseillais en Asie: Manon et Julien, gagnants d’un étonnant prix !
Partage
Partager sur Facebook

Manon et Julien des Marseillais en Asie, viennent de remporter le prix de la « meilleure extension digitale d’un programme TV hors prime »

Manon et Julien viennent de remporter un prix. Eh ce prix, c’est notamment grâce à Tiago qu’ils l’ont obtenu. En effet, le couple des Marseillais en Asie a récemment produit une émission retraçant la grossesse de la jeune femme jusqu’à son accouchement. Ce programme a réuni plus de 15 millions de téléspectateurs. Grâce à cela, ils ont donc obtenu le prix de la « meilleure extension digitale d’un programme TV hors prime ».

les Marseillais en Asie : Manon et Julien remercient leurs fans

En tout cas, le couple des Marseillais en Asie n’a pas manqué de remercier leur fils, mais aussi leurs fans. En effet, le jeune homme a d’abord déclaré : Avec Manon et Tiago, on a gagné notre premier prix. Petit trophée qui a été remporté avec 15 millions de vues. Merci ! »

Manon Marsault, quant à elle, a souhaité remercier, et surtout féliciter, son fils, avec qui rien ne serait arrivé s’il n’avait pas été là : « C’est le plus jeune bébé au monde à gagner l’awards ! »

Les Marseillais en Asie : Manon Marsault de retour en France

Alors que certains pensaient que Manon Marsault n’allait pas participer aux Marseillais en Asie, la jeune femme a surpris tout le monde. En effet, elle est venue retrouver son boyfriend Julien. En revanche, elle était bien contente de finir le tournage pour rentrer en France et retrouver son fils. Chose qu’elle a pu faire bien avant Julien comme elle l’a indiqué :

« ça fait plus de trois heures que je suis dans cette salle. Allez, encore une bonne heure et j’ai fini, d’ailleurs j’aurais fini avant mon homme. J’ai officiellement fini mes itv, je viens d’abandonner mon chéri, chacun sa merde lui il lui reste je ne sais pas combien de jours, je ne sais pas combien d’heures de galères et moi je pars retrouver mon bonhomme ».