fbpx
Buzz
Partager sur

Les Marseillais en Asie: Kevin présente Carla à sa famille, il se fait lyncher !

Les Marseillais en Asie: Kevin présente Carla à sa famille, il se fait lyncher !
Partager
Partager sur Facebook

Kevin des Marseillais en Asie a publié un cliché de lui, avec sa famille, et Carla. Suite à cela, le jeune homme s’est fait tacler. Découvrez pourquoi

Il y a quelques jours, Kevin et Carla se sont rendus chez la famille du jeune homme pour partager un moment en famille. Le candidat des Marseillais en Asie en a profité pour prendre une photo et la partager sur son compte Instagram. Mais il aurait mieux fait de s’abstenir. En effet, suite à cela, le beau gosse s’est littéralement fait lyncher par les internautes. Plus précisément, c’est la mère de Kevin qui était visée.

Les Marseillais en Asie: Kevin, taclé pour sa photo

Non, la mère de Kevin n’a pas été critiquée pour son physique ou autre. En revanche, c’est à cause des déclarations de celle-ci, datant de plusieurs mois, qu’elle s’est faite lyncher. En effet, le candidat des Marseillais en Asie a posté une photo de lui, sa famille, et Carla, et a écrit la légende suivante: « Family first ». Toutefois, les internautes se sont souvenus que la mère du jeune homme avait violemment critiquée Carla lorsque les deux étaient séparés. Il n’en fallait pas moins pour déchainer leur colère:

 « Ptdr qui se rappelle quand la mère de Kevin a insulté Carla sur les réseaux. Et il y a pas la famille de Carla, elle délaisse encore sa famille. C’est ta mère qui a insulté Carla et tu dis Family first tranquille. Elle ne se respecte vraiment pas cette fille. »

Les Marseillais en Asie: Kevin critiqué

En l’espace de quelques jours, Kevin a donc fait les beaux jours de ses haters. En effet, en plus de s’être fait tacler pour avoir posté une photo de lui avec sa famille et Carla, le jeune homme s’est fait critiquer pour une autre histoire. Pour faire la promotion des Marseillais en Asie, il avait donné rendez-vous à ses fans le 18 février « 2018 »… Ces derniers n’ont pas manqué de le reprendre sur la date:

 « 2018. Serait-ce la machine à remonter le temps ? (…) 2019 plutôt mdr (…) 2018 ? Ce n’est pas 2019 ? Fraté, tu t’es trompé (…) Tu es resté kéblo en 2018 ?? Parce que moi, je suis en 2019 ».