fbpx
Buzz
Partager sur

Les Marseillais 4: les candidats en disent plus sur l’après incendie !

Les Marseillais 4: les candidats en disent plus sur l'après incendie !

Les candidats des Marseillais 4 ont pris la parole concernant l'incendie qui a ravagé leur maison en plein milieu du tournage !

Il y a plusieurs semaines, la Toile a appris qu’un incendie avait ravagé la villa des Marseillais 4. Alors qu’ils étaient en jour off, un feu a vu le jour. Ce mardi 5 novembre, W9 a diffusé les images de ce terrible drame. Heureusement, les dégâts ne sont que matériels. Il n’y a eu aucun blessé à déplorer du côté des candidats. Dans une interview accordée à PRBK, ces derniers sont revenus sur ce jour qui aurait rapidement pu tourner au cauchemar.

Dans un premier temps, les candidats des Marseillais 4 Manon Marsault et Julien Tanti ont pris la parole. Ils ont confié : « Ils ont eu le temps d’évacuer, ils sont tous partis à l’hôtel pendant que les pompiers faisaient leur travail. On a aussi tous vu un psychologue. On a tout eu, la totale ». Jonathan a aussi ajouté : « La production a été vraiment à l’écoute. Elle nous a donné un budget pour qu’on puisse se racheter des vêtements. On a été auditionné, l’enquête est en cours. Pour l’instant, on ne sait rien du tout ».

Les candidats s’expriment aussi sur l’incendie qui a ravagé la villa des Marseillais 4

De son côté, Camille Froment des Marseillais 4 a fait part de son expérience. Elle a raconté : « Le premier réflexe que j’ai eu, c’était de courir dans ma chambre pour récupérer mon sac à main. Parce qu’il y avait tous mes papiers dedans. Mais quand j’ai vu le couloir en flammes, je savais que c’était mort. Le soir de l’incendie, on est parti à l’hôtel. On a passé une semaine là-bas ».

La candidate de télé réalité a aussi ajouté : « On ne savait pas dans quel état était la maison. Ils ont interrompu le tournage. On avait besoin de cette coupure. Pour ma part, je ne me serais pas vue reprendre le tournage trois jours après. Ce n’était pas possible. Je voulais même rentrer chez moi. Mais on a été très bien entouré. La production a été très conciliante. On a aussi eu un très bon soutien ».