fbpx
Buzz
Partager sur

Les Anges 8: Nehuda dévoile son premier single et se fait lyncher sur Twitter

Les Anges 8: Nehuda dévoile son premier single et se fait lyncher sur Twitter

La candidate la plus détestée des Anges 8 vient de dévoiler son single "Paradise" en duo avec Cris Cab, mais ce morceau n’a pas rencontré le succès escompté

Hier, Nehuda a dévoilé au public la version française du single de Cris Cab intitulé « Paradise ». Un titre qu’elle a enregistré à Hawaï au cours de son aventure dans les Anges 8 et que les internautes attendaient de pied ferme. Ces derniers ont donné leur avis et n’ont pas mâché leurs mots.

La candidate des Anges 8 dévoile son single « Paradise »

Si les fans de Nehuda attendaient avec impatience son premier single, ses détracteurs, qui sont bien plus nombreux, ont profité de l’occasion pour la clasher et lui rappeler qu’un artiste est aimé pour sa musique mais également pour sa personnalité. Or, le comportement de la candidate des Anges 8 lui vaut de nombreuses critiques au quotidien.

Cette semaine, Nehuda a une nouvelle fois fait face à la polémique à cause de son attitude arrogante envers sa camarade des Anges 8, Milla. Mais cette fois-ci, la chanteuse n’a pas réagi et a laissé son chéri Ricardo prendre sa défense. Il a d’ailleurs complètement pété les plombs et a violemment insulté Milla et son ex Fidji dans une vidéo.

Elle se fait lyncher sur Twitter

Nehuda n’est pas seulement arrogante avec les habitants de la villa des Anges 8 puisqu’elle a manqué de respect aux internautes à plusieurs reprises, en les insultant notamment de « salopes aux visages éclatés ». La chanteuse n’a donc pas échappé au violent retour de flamme auquel elle devait s’attendre en leur demandant d’acheter son single.

Les twittos se sont déchaînés contre la candidate des Anges 8: « T’es tellement méchante et fouteuse de merde que j’ai même pas envie de te découvrir !!!!! »,« Mdrrr qui va télécharger ce son pour avoir ta voix merdique »,  « Mdr ah pck tu crois que tu va faire carrière un jour ?? Meskina de ouf », « Virer moi cette merde », peut-on lire sur le réseau social. Le public est définitivement impitoyable !