fbpx
Buzz
Partager sur

Les Anges 8: Nehuda clashe violemment Ayem … en chanson

Les Anges 8: Nehuda clashe violemment Ayem … en chanson

Rien ne va plus entre Nehuda des « Anges 8 » et Ayem. La chanteuse a même clashé l'ancienne animatrice du « Mad Mag » en chanson.

Nehuda a su se faire connaître suite à son apparition dans la quatrième saison de The Voice. De retour nos écrans dans Les Anges 8, la jeune femme n’a évidemment pas oublié son rêve de devenir chanteuse et a montré son professionnalisme et son talent dans l’aventure. Mais, le moins que l’on puisse dire c’est que Nehuda n’a pas su conquérir le cœur des téléspectateurs et des internautes. Son caractère bien trempé et sa relation avec Ricardo a longtemps été montrée du doigt par ces derniers.

D’ailleurs, si elle pensait avoir trouvé l’amour dans Les Anges 8 auprès de l’ex petit-ami de Fidji, Nehuda a récemment officialisé sa séparation avec Ricardo. Une nouvelle qui a évidemment fait le bonheur des fans du jeune homme. Mais en plus de leur rupture, c’est un clash avec Ayem, l’ancienne animatrice du Mad Mag qui a littéralement secoué la toile. Les deux jeunes femmes ont d’ailleurs réglé leurs comptes à plusieurs reprises, par médias interposés. En réponse aux dernières déclarations d’Ayem, Nehuda a souhaité écrire une chanson, rien que pour elle.

Nehuda des « Anges 8 » écrit une chanson pour Ayem … et la clashe

Depuis sa décision de quitter Le Mad Mag, Ayem, qui a visiblement pris sur elle à son poste, s’est littéralement lâchée contre Nehuda sur les réseaux sociaux. La principale intéressée a alors souhaité répondre à ses pics en lui écrivant une chanson … pas très sympa avec comme paroles : « Tu ne paries pas sur moi attends sil te plaît, ne crois que ça me blesse. Si tu crois que j’vais me noyer dans ma peine s’il te plaît taille-toi une veine. Taille-toi de là, remballe ta haine, corde vocale je vais chanter ta défaite. T’es en détresse allume tes feux avant que je t’allume. Tu parles de ma carrière, c’est sûr qu’on parlera pas de la tienne vu que tu n’en as pas ».